Les centres d’appels CPF incorporés à la Légion Étrangère pour harceler l’ennemi

Aubenas – Dans le climat ambiant, une nouvelle initiative de @legionrecrute fera l’unanimité parmi les civils tout comme les militaires. A la vue des capacités de nuisances de ces centres d’appels, leurs responsables seront désormais intégrés au 1er Régiment Étrangers de Génie à Laudun-l’Ardoise.

La mission de cette nouvelle compagnie consistera à appeler en continue les portables des soldats ennemis afin de leur proposer assurances, vérandas et même calcul de leurs points CPF lors des manœuvres les plus sensibles. Le choix de la Légion est double avec d’une part la capacité étendue des langues disponibles pour former les futurs appelants et la nouvelle identité des formateurs qui leur a permis de ne pas être appelés, empêchant tout désir de vengeance.

“Dès lors que ce recrutement fût connu, nous avons eu toute une foule qui s’est présenté à la caserne avec des objets contondants et demandant à participer à leur -entraînement- “

Capitaine Luc L. – Chef de la 6ème Compagnie d’Appels Hostiles

Depuis les années 2010, les zones de combats modernes ont vu beaucoup de soldats partir au combat avec leurs smartphones, principalement pour contacter facilement leur famille, regarder des films osés, pouvoir jouer durant les pauses, regarder des westerns suédois, disposer d’un outil de calcul de secours et autre visionnages de films adultes.

,

Force Spéciale : Entrainement à l’invisibilité sur le terrain auprès de la Police Municipale de Paris

C’est une nouvelle étape pour le COS, habitué à aller chercher les compétences là où elles se trouvent, que cette coopération avec le monde civil. Depuis cette semaine, la 13ème Régiment de Dragons Parachutistes, unité spécialisée dans la discrétion et le renseignement va s’entraîner à être invisible en milieu urbain auprès de la Police Municipale de la ville de Paris.

De nombreux observateurs locaux tel que @raslescoot ont pu admirer les capacités à n’être vu dans les rues de la ville où ils sont pourtant indiqués comme présent. Leur discrétion, désormais reconnue par tous, peut être admirée par les habitants quand il s’agit de faire respecter les priorités piétonnes sur les passages réservés.

“On a fait tout un exercice pour les repérer dans la ville, mais à part une de leur voiture garée sur un passage piéton pendant qu’il vérifiait si les cyclistes avaient un casque, aucun signe d’eux. Nous par contre, on s’est fait repérer car on avait encore des billets de métro papier achetés dans le TGV”

Kevin D. – Caporal-Chef au 1er Escadron du 13ème RDP

La ville de Paris espère également que cet échange permettra à sa Police Municipale de découvrir leur ville et même de comprendre ce qu’est une instruction de la part de leurs responsables.

, ,

Rafale Marine : accord pour son exposition sur un parking situé entre le Musée de l’Air et le Musée de la Marine

Ile-De-France – Dans la période troublée actuelle, c’est un bel accord qui a été trouvé entre le Musée de l’Air et de l’Espace situé au Bourget et le Musée National de la Marine au Trocadéro à Paris pour l’exposition du plus moderne chasseur de chez Dassault. Cet avion servant en mer posait des difficultés pour savoir dans quel établissement l’exposer, tenant tant de l’un comme de l’autre.

C’est ainsi que fût choisi le parking 101 au milieu des studios d’enregistrement télé et cinéma de la Plaine St-Denis. Ceci à l’exact mi-chemin des entrées de ces deux établissements culturels du Ministère des Armées. L’arrivée d’un tel appareil ravi également les personnels de l’audiovisuel français leur permettant de passer enfin du temps sur le scénario de leurs films de guerre français.

Quelques difficultés nécessitent d’être encore résolues, de l’aveu de M. Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, directrice du Musée de l’Air et de l’Espace dont la taille des plans de visites qui deviennent disproportionnées pour permettre de visiter l’intégralité des collections.

“C’était une bien difficile mission, nous espérons que la future installation des barges de débarquement entre le Musée de la Marine et le Musée de l’Armée ne bouchera pas trop la circulation sur la Seine”.

Vincent Campredon – Directeur du Musée National de la Marine
, ,

Unité militaire féline – échec au déminage mais des promesses pour la communication des Armées

Castelsarrasin – Grande déception au sein de la section NEDEX (NEutralisation D’EXplosifs) du 31ème Régiment du Génie après l’intégration de chats pour assister à la détection et à la neutralisation de mines en zone de combat. Nos amis à 4 pattes, malgré une capacité de détection des dangers, ne trouvaient rien de mieux que d’aller jouer avec les détonateurs enclenchant ces terribles dispositifs.

“Ils ont des aptitudes pour trouver les mines de jour comme de nuit, mais c’est plus fort qu’eux, obligé de donner un coup de pattes ou de mordiller le fil qui dépasse. Mais regarder comme ils sont mignons avec leurs patounes !”

Sergent-Chef Maxime M. – NEDEX au 31ème RG

Le capitaine en charge de la section se doit de chercher continuellement des méthodes innovantes bien qu’il reçut des avertissements sur la probable échec de la part du CCC (Comité Contre les Chats). L’expérimentation, heureusement avec du matériel inerte, sonne le glas de cette tentative d’être entouré par ces petites bêtes ronronnantes.

De ce fait, l’ensemble des chats ont été retourné auprès des équipes des actions civilo-militaires pour permettre la fabrication de mêmes permettant de donner une image “cool” dans les communications officielles et les posts sur les réseaux sociaux.

, ,

McKinsey pour les Armées : Le cabinet conseille dans un rapport à 1m€ de tirer sur l’ennemi

Versailles – Dans le cadre de la liberté d’accès aux documents administratifs, le Caporal Stratégique, via le CADA, a pu accéder au rapport commandé par les administrations concernant les Armées. Il a été demandé un plan d’action pour 1 million d’euros au désormais célèbre cabinet afin d’améliorer l’efficacité d’un domaine peu connu des politiques.

Nulle doute que ce rapport permettra aux forces armées d’améliorer leur efficacité. Nous publions en exclusivité les recommandations de ce rapport court et concis les recommandations en provenance des meilleurs consultants disponible.

, , , , , , , , ,

Futur chasseur furtif : la peinture faite à base d’ADN de Xavier Dupont de Ligonnès

Paris – Nouvelle révélation sur les technologies utilisées dans le futur programme d’avion de chasse européen : SCAF (Système de combat aérien du futur). Cet appareil développé conjointement par la France, l’Allemagne et l’Espagne est appelé à remplacer les avions de combat actuels vers 2040.

Pour augmenter au maximum ses chances dans les combats technologiques du futur, l’association de ces 3 nations industrielles permettront l’utilisation des meilleures technologies disponibles. C’est ainsi que la France s’est retrouvé en charge du volet furtivité.

“Nous avons pu avoir accès à l’ADN de Xavier Dupont De Ligonnès pour développer cette peinture. Dès son application, aucun radar ni détection visuelle n’ont réussi sur l’avion durant les tests.”

Serge F. – Dassault Aviation

L’homme le plus recherché de France a permis de mettre en avant nos meilleures technologies de fuite. D’autres nouvelles technologiques françaises sont également en cours d’intégration pour le futur chasseur tel que le logiciel de programmation de vol par les équipes de SNCF Connect.

, ,

Révélation : Les SNLE sont en mer 6 mois pour éviter de laisser les marins trop longtemps à Brest

Brest – C’est un élément important de l’efficacité de la dissuasion nucléaire qui a été dévoilé récemment par le commandement de l’Île-Longue au Caporal Stratégique. Nous savions déjà que les patrouilles des SNLE français durait approximativement 6 mois mais la raison n’est pas technique contrairement à ce que nous pensions.

Pour préserver le moral et la concentration du personnel de la Marine Nationale basé à Brest, une rotation régulière est prévue à bord des SNLE afin d’éviter de laisser les marins rester trop longtemps dans la sous-préfecture du Finistère. Détruite en grande partie durant la Seconde Guerre Mondiale, elle a fait la part belle au béton, matériau noble de l’époque, pour sa reconstruction.

« Dès que je suis à bord, nous avons le droit à des couleurs vertes sur nos écrans, les tuyaux rouges de secours dans le bâtiment ou l’ambiance bleu de la mer. C’est plus reposant que de devoir distinguer les nuances de gris des bétons sur le ciel nuageux »

Kaelig Le Bihan – Second maître à bord du Vigilant

La France peut s’enorgueillir d’avoir dans ces rangs de tels héros qui savent rester dans ce bout de terre pour la sauvegarde de la Nation. « Nous avons un devoir moral envers ces personnes qui donnent beaucoup d’eux même et nous sentons bien la nervosité à bord quand on se rapproche de la fin d’une tournée en mer » a avoué sous couvert d’anonyme l’un des Pacha des SNLE.

, ,

L’officier de guerre électronique mange encore seul au mess

Strasbourg – C’est un déjeuner désormais habituel pour le capitaine Eric F., officier de guerre électronique, affecté à l’Etat-Major du Corps de réaction rapide européen, depuis sa nouvelle affectation qui l’éloigne du 44ème Régiment de Transmission à Mutzig il y a 6 mois.

C’est ainsi que l’officier rencontre le sort de tous ceux qui ont embrassé l’amour de l’ELINT (Electronic Intelligence) se retrouve ostracisé une fois sortie de leur unité. Difficile de partager aux non-initiés les blagues sur les Période de Rotation Antenne et autre blague sur la communication par rebond sur l’ionosphère.

Quelques rapprochements à table ont été tentés avec d’autres officiers d’unités similaires des autres pays mais il semble que les difficultés de traduction sur les blagues de localisation dans l’espace grâce aux radars à Ondes Continues ne passent pas les barrières de la langue.

“On profite des normes OTAN pour échanger. Nous avons déjà traduit dans 6 langues la blague sur le HaveQuick II et les doigts”

Capitaine Eric F. – Officier de Guerre Electronique

Des tentatives de formations à un humour potache plus en phase avec le monde militaire furent tenté mais l’incompréhension demeure entre ces deux mondes. Les proches ayant abandonné quand à la blague : “Le matin au réveil, des fois je peux recevoir des radios thaïlandaises”, ils leur furent répondu “C’est pas possible, on ne peut pas recevoir ce genre de radio sans antenne de 15m”.

,

Reconversion – Des réunions en civil pour connaitre les différences des réunions en uniforme

Paris – Toujours au plus près des demandes des militaires désirant partir des institutions, la DRH du Ministère des Armées explore de nouvelles formations et méthodes pour faciliter leurs arrivées dans la vie civile.

Dans les nombreuses salles communes à Balard sont expérimentés les modules de formations aux réunions en civil pour tous les cadres quittant le Ministère. Les personnes présentent lors de ces réunions se chargent de ne pas avoir de but de décision définis sur des projets dont ils n’ont pas la maitrise durant un laps de temps surestimé pour le sujet traité avec la tenue utilisé dans leur vie quotidienne.

« Nous avons placés ces formations en début ou fin de journée pour qu’ils soient dans leurs tenues civils afin qu’ils se rendent bien compte des différences fondamentales avec ce qui les attends. Il serait dommage qu’ils se pensent que ces réunions sont juste aussi inutiles mais dans une tenue plus confortable »

Colonel Henri V. – Responsable reconversion

Des modules supplémentaires de réunion à distance tôt le matin seront bientôt testé également par la DRH-MinArm. Apprenant à couper leurs caméras, les équipes cherchent à trouver un moyen de contrôler que les aspirants civils soient bien en pyjama dans leur lit.

,

Généraux tués en Ukraine : les colonels russes ne retrouvent plus les papiers pour leur montée en grade

Moscou – Étonnante guerre que celle actuelle en Ukraine où durant ces 3 dernières semaines, 7 généraux ont connus la mort sur le front. Un rythme inhabituel dans tout conflit.

Dans un tout autre domaine, plus administratif, de nombreux colonels de l’armée russe n’arrivent pas à retrouver leur certificat de passage à l’Académie militaire de l’état-major général leur permettant pourtant d’accéder aux grades étoilés. La plus prestigieuse école militaire du pays reçoit des demandes de l’Etat-Major pour retrouver les papiers des officiers supérieurs distraits.

“Les certificats sont classés parmi de nombreux autres papiers. Il suffit qu’il soit posé sous 16 billets de 5000 roubles pour qu’on ne le retrouve pas. Vous savez, l’archivage est un travail long et fastidieux”

Práporshchik Yevgeny G. – Documentaliste à l’Académie

Par chance, plusieurs de ces colonels réaffectés dans le blindé de tête des colonnes se sont souvenus de leur méthode de rangement et ont su remettre, avec le sourire de rigueur, le document nécessaire permettant leur promotion.

, ,