Après les livres, films et séries, sortie de “Target Side Story”, première comédie musicale sur les forces spéciales

Soldats sur scène pour une comédie musicale

Les histoires de forces spéciales, déjà déclinés sous la forme de films, séries, livres, bédés, jeux vidéos, escape games, peintures, expositions, encore des films et des séries… auront désormais aussi une version comédie musicale à partir de la saison 2023-2024. Mis en scène par Laurent Pelly, le théâtre Mogador accueillera sur son grand plateau les acteurs de cette nouvelle pièce.

L’histoire sera la même histoire que celle que vous avez déjà vue mille fois. Hommes costauds mais avec des faiblesses, femme qui brise les tabous et surpasse par la volonté, tirs, explosions, course pour s’échapper, re-explosion où tout le monde survit sauf la minorité de service qui s’est sacrifié mais cette fois sur scène avec de la musique.

“Nous avons mis les moyens avec même un sniper qui tire depuis le fond de la salle pour la scène finale. Le plus difficile a été de lui faire accepter de porter un camouflage de siège en velours.”

André Lou Vaber – Producteur de comédies musicales

La production avance correctement même si des difficultés inhabituelles telles que les chorégraphies avec le fusil de précision Scar H PR se révèlent fatigantes pour les comédiens de cette pièce de 1h30. Quelques craintes sont aussi présente du côté des équipes marketing qui n’ont pas encore trouvé de polémique inutile pour occuper les éditorialistes lors de la rentrée théâtrale.

,

Les stages d’aguerrissements avant les départs en opération consisteront désormais en une traversée de Marseille en maillot du PSG

En cette période d’accalmie concernant les OPEX (Opération Extérieure) comparée aux précédentes années, les Etats-Majors expérimentent de nouvelles méthodes pour garder les troupes performantes avant leur envoi sur le terrain. C’est ainsi que la création d’un stage complet dans la cité phocéenne avant de partir sur zone permettra désormais aux unités de se préparer au mieux aux territoires hostiles.

Les régiments et unités devront désormais partir en groupes constitués à Marseille équipé d’un maillot du PSG. À partir de là, un grand franchissement de la ville permettra aux militaires français de tester leurs capacités de discrétion dans leurs déplacements ainsi que leur faculté de survie lors des traversées de la chaussée.

“Ce stage s’est révélé encore plus complet que nous pensions. En plus de l’entrainement de survie en zone urbaine, en traversant certains quartiers, nos soldats apprennent à reconnaitre le son des tirs de Kalachnikov et d’où ils peuvent provenir.”

Colonel Hervé B. – chef de la base de défense fortifiée de Marseille

Des voix s’élèvent parmi les commandants d’unités qui craignent pour certains que cet entrainement ne soit plus dangereux que la plupart des zones où seront affectés leurs hommes. La nécessité pour certaines unités lorraines de disposer de traducteurs pour évoluer durant ces semaines occasionne également un surcout non négligeable dans cette préparation.

,

Indignation générale après l’annonce que la montée en grade des officiers se désormais fera au mérite

Tableau des grades d'officiers de l'armée française

Coup de tonnerre dans les états-majors et unité de soutien dans l’ensemble de l’armée française après qu’une nouvelle réforme concernant l’évolution des officiers ait été mise en place. À partir de l’été prochain, les officiers ne monteront plus automatiquement en grade suite à des concours, examens ou noms de famille mais au mérite et à leur véritable performance dans leur commandement.

Peu habituées à un tel système, les armées devront s’adapter à cette nouvelle pratique pour pouvoir mettre en avant les plus méritants de ses cadres supérieurs. Une pratique qui semble exotique mais dont nous ne doutons pas qu’elle saura faire face à cela.

“Il y a une très forte inquiétude mais nous avons vu que, dans un esprit de compromis, les médailles ne sont pas concernées par la nécessité de mérite pour les obtenir.”

Commandant Damien M. – Chancellerie à l’Etat-Major Balard

Certains demandent malgré tout à ce que des éléments mesurables soient mis en place pour éviter tout traitement de faveur. La quantité d’ordres et de contrordres est actuellement à l’étude pour savoir si cette indicateur peut aider dans l’évaluation d’un bon officier.

,

Les armées étrangères reconnaissent les cuisiniers militaires français comme notre principale unité d’élite

Militaires se servant à la cantine

Dans la compétition que se portent les différentes forces spéciales dans le monde, il est toujours difficile de nommer un vainqueur qui sera accepté par tous. C’est néanmoins dans un accord général, du 2 FOI canadien au 22 SAS britannique, que nos cuisiniers ont été désignés unité d’élite la plus efficace de l’armée française.

Cette distinction honore l’ensemble du corps qui cherche continuellement à améliorer ses performances. L’Économat des Armées a commencé à préparer des stages commandos pour être capable par exemple de cuisiner au lichen pour le déploiement en grand froid.

“La capacité d’infiltration en profondeur, c’est classique. Mais un cuisinier qui pense à mettre les fruits rouges congelés dans la pâte à muffins avant cuisson pour qu’ils gardent un aspect frais à la sortie. Aucun de nos bérets verts n’est apte à ça.”

Colonel Steven Mc Aaron – 10th Special Force Group

Désormais dépassé, le 1er RPIMa ne peut que concéder de bonne grâce cette défaite mais à l’avenir, la préparation au stage Jaguar comprendra également une capacité de détection des truffes lors des marches dans le Périgord afin d’obtenir à nouveau leur première place.

Le Japon accepte de livrer plusieurs Gundam à l’Ukraine après plusieurs semaines de négociations

C’est avec satisfaction que les différentes parties, Japon, Ukraine et États-Unis, ont trouvé un accord cette nuit pour l’envoi d’une unité de Gundam sur le sol européen. Cette demande ancienne a connu quelques résistances à Tokyo avant d’obtenir un accord en échange de sécurité supplémentaire de la part des USA.

Un programme de formation de pilotes ukrainiens sera mis rapidement en place dans un premier temps au Japon en parallèle de l’installation des ateliers et hangars nécessaires pour la maintenance des troupes de Kyïv. Les habitacles seront également adaptés pour du combat prolongé avec un confort supplémentaire (zone de détente, distributeur de cookies, gestion du stress…).

“Les négociations ont été difficiles car la chaine d’approvisionnement est longue depuis le Japon et les ingénieurs ukrainiens ont quelques retards dans la maitrise des technologies extraterrestres.”

Yoshiyuki Tomino – Concepteur de combinaison mobile robotisée

Des protestations parviennent de la part des Russes indiquant que le combat par arme laser serait illégal. Une protestation elle-même en complément de leur précédente contestation sur le fait que leur tirer dessus serait également illégal.

, ,

Merci à @Monomarchos pour son idée d’article. (MONOMARCHOS !)

Rencontre avec les tireurs d’élite du 13e DBLE, capable d’une précision au point de pouvoir doser correctement les pâtes

Victorieux de l’édition 2019 de l’European Best Sniper Team, l’équipe de tireur d’élite de la 13e Demi-brigade de la Légion Etrangère (13e DBLE) sait montrer ainsi sa capacité de concentration et de dosage. Ces habilités à maitriser correctement les dizaines de paramètres leur permettent ainsi de réussir une des plus difficiles des épreuves du quotidien, doser correctement les pâtes par rapport au nombre de mangeurs.

Nous avons pu assister à leur entrainement quotidien sur le terrain, consistant en exercice de tir, musculation spécifique et complexe calcul pour atteindre leur cible. Nous n’avons pu qu’être impressionnés par la préparation d’un plat avec de capellinis pour 4 personnes par la suite où l’ensemble des invités à pu manger à sa faim sans laisser la moindre pâte dans l’assiette et avec une sauce qui ne fût pas en excès.

“C’est un effort de concentration et de calcul. Le sergent-chef Drako, est capable de toucher une cible à 2km mais aussi de doser une assiette avec un mélange de coquillettes et farfalles sans qu’il n’y ait de reste ou que vous ayez encore faim.”

Colonel Camillo Tarocci – Commandant de la 13e DBLE
, ,

Les démineurs du 31e RG lancent leur chaine YouTube d’ASMR à base de claque-doigts et pétards

Paquet de mini pétard "claque-doigt"

Les armées, cherchant tous les jours à améliorer leur communication, ont donné naissance à un projet en provenance des artificiers du 31e Régiment de Génie de Castelsarrasin. Cette unité spécialisée entre autres dans le déminage lance cette semaine sa première chaine d’ASMR.

Habitués à la neutralisation de charges pouvant atteindre plusieurs centaines de kilos, les spécialistes de l’unité cherchent désormais à détendre leurs semblables avec des bruits calmes et reposant tels que les claque-doigts et les pétards. Fini les explosions d’ouverture de voies pour un son plus apaisé dépassant à peine les 100 décibels.

“ÇA VA FAIRE QUINZE ANS QUE JE FAIS EXPLOSER DES BOMBES ET DES MINES. LES CLAQUE-DOIGTS, JE LES ENTENDS MÊME PLUS. C’ÉTAIT BIEN CA VOTRE QUESTION ?”

Caporal-chef Barbe T. – Chef de groupe démineur

Malgré le soin pris à rester calme, les difficultés sont de mise à la production suite à l’explosion de la 5eme membrane de micro depuis le début des enregistrements de la série. Le médecin de la caserne a également demandé à ce qu’un avertissement soit diffusé avant les épisodes pour ne pas écouter avec des oreillettes suite aux ‘accidents de tympans’ chez les auditeurs de la première émission.

, , ,

Compromis d’Olaf Scholz avec l’envoi de Leopard, 2 en provenance du zoo de Berlin.

Après plusieurs semaines d’atermoiements, d’hésitations et de contradictions, la chancellerie allemande a finalement trouvé un compromis pour répondre à la demande ukrainienne pressante. C’est donc auprès du zoo de Berlin que seront prélevés dans un premier temps 2 léopards pour être apportés à la frontière polono-ukrainienne cette semaine.

Un inventaire est en train d’être effectué dans l’ensemble de l’Allemagne pour répertorier tous les léopards disponibles et s’assurer qu’ils soient capables de différencier un uniforme ukrainien d’un treillis russe. Comme promis, une assistance technique sera apportée aux pays européens désirant suivre la même démarche dans leurs zoos.

“Nous répondons à la demande ukrainienne et nos dresseurs seront présents pour l’ensemble des zoos européens qui voudront envoyer leurs fauves sur place.”

Olaf Scholz – Deutsch François Hollande

Des doutes persistent concernant le sérieux de cette décision mais le gouvernement assure que les griffes n’ont pas été coupées récemment et que les fauves sont en excellente forme physique pour rejoindre le front. Un stock de pelotes de laine a également été fourni par les autorités pour être largué par drones sur les soldats russes afin d’attirer ces chasseurs ultimes sur leurs cibles.

, , ,

Partenariat entre Ryanair et le 1er régiment de chasseurs parachutistes pour de futures solutions low cost

C’est un partenariat inédit en France qui a débuté la semaine dernière à Pamiers dans l’Ariège entre la compagnie aérienne low cost irlandaise et le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes. À la demande de la société, des tests seront effectués par les bérets rouges pour connaitre les possibilités d’amener les passagers à leur destination sans devoir atterrir et gagner un temps précieux par vol.

Plusieurs Airbus A320 ont été affrétés pour simuler les aménagements possibles pour les futurs passagers qui trouveront ainsi des billets moins chers et un temps d’arrivée plus court, l’appareil ne perdant plus de temps à devoir rejoindre le terminal pour déposer les voyageurs.

“Nous doublons notre efficacité avec l’économie d’essence de l’atterrissage et en desservant plusieurs villes sur un même trajet. Nous hésitons juste pour savoir si on facture les parachutes.”

Hervé McKinsey – Département opérationnel Ryanair

Il est possible que la solution choisie par Ryanair d’après les premiers tests, soit d’affréter des A400M qui seront plus pratiques tant en termes de charge que d’aménagement intérieur pour ces futurs vols. Permettant au final d’ajouter un emport cabine plus important mais qu’il faudra conserver durant sa chute.

,

[Vendredi portrait] En 5 ans, ce militaire qui n’a jamais dit à ses collègues qu’il était Breton

Patch avec le drapeau de la Bretagne et écrit en dessous "Breizh Special Forces"

Dans notre rubrique “Vendredi portrait”, nous tentons chaque semaine de vous faire découvrir une personne peu connue mais essentielle à la bonne marche de nos armées ou sortant du lot. Pour cette semaine, nous avons rencontré le sergent Hervé L. Bien que né à Quimper et ayant passé toute sa vie entre Pleyben et Plougasnou il rejoint en sortant de l’ENSOA, le 7e Régiment de Matériel à Lyon. Depuis son affectation, il n’a jamais fait état qu’il était Breton auprès de ses collègues du régiment, une particularité rare qui fait que nous lui accordons ce portrait.

Caporal Stratégique : Nous sommes venus jusqu’à votre régiment car il nous a été signalé que vous n’avez jamais fait état du fait que vous venez du Finistère durant les 5 ans que vous êtes en unité. Comment est-ce possible ?

Hervé L. : J’ai grandi en Bretagne avec une mère très fière de sa région. Mais je ne vois pas l’intérêt d’embêter mes collègues avec ça. On vient tous forcément d’une région spécifique. Tous les Bretons ne disent pas immédiatement qu’ils le sont ?

Caporal Stratégique : Quel a été votre parcours, avez-vous moins été bercé dans la fierté d’affirmer en continu que vous êtes Breton ?

Hervé L. : Je me souviens, lors d’une sortie scolaire, où avec mon lycée nous sommes allés visiter la Normandie au Mont St Michel, tout le bus avait été décoré du gwenn ha du, le drapeau de la région. Ça n’a pas arrêté de chanter des chansons de marins mais c’est plus une habitude qu’une fierté pour moi. On ne va pas commencer à porter des patchs “bretagne” à la place de l’écusson national.

Caporal Stratégique : Malgré tout, pensez-vous que cela vient d’une force intérieure ou y a-t-il un secret ?

Hervé L. : J’y ai vraiment vécu toute ma vie et ma mère m’y a élevé seule. Tout ce que je sais sur mon père, c’est qu’il est de Nantes. Cela a peut-être contribué à ce que je me sente moins Breton.