Les tirs de contre-batterie sur les Invalides annulés pour les démonstrations de la Ste-Barbe, Ste patronne des artilleurs

Comme chaque année auront lieu début décembre dans toutes les unités d’artilleries, les célébrations de la Sainte-Barbe, sainte patronne des artilleurs. Le Musée de l’Armée n’est pas en reste ce jour-là avec un de leurs événements les plus prisés que sont les démonstrations de l’artillerie à travers les âges.

Avec le retour de la haute intensité et de l’importance renouvelé de cette arme, il a été proposé de faire des tirs de contre-batterie depuis les faubourgs de Paris en réponse aux démonstrations effectuées depuis la cour d’honneur du Musée. Une décision étonnante sachant que les tirs se font à blanc mais l’envie semble trop forte de sortir les radars de contre-batterie pour les faire tourner.

“C’est dommage de ne pas montrer le spectre total de nos capacités. On espère que notre demande démonstration de l’artillerie sol-air près d’Orly l’année prochaine sera traitée de manière plus apaisée.”

Capitaine Burbara – 40e Régiment d’Artillerie

Déçue de ce refus, l’artillerie tient malgré tout à montrer l’ensemble du spectre de ses compétences. Des ateliers cuisines seront organisés près des pièces exposées où seront faites les démonstrations des meilleures recettes de cuisine à faire à l’arrière pendant que l’infanterie court partout durant les exercices.

, ,

L’autotune désormais autorisé pour les chants de brigade durant les classes militaires

En recherche constante de recrutement, l’Armée de Terre change une partie du règlement des CFIM, de l’ENSOA et de St-Cyr, pour attirer les jeunes à une carrière sous les drapeaux. Désormais, pour les militaires du rang, sous-officiers et officiers, il sera possible de disposer de micro avec autotune pour le chant de brigade durant leur déplacement sur la zone-école.

Il est donné comme choix aux élèves de chanter les airs traditionnels avec l’utilisation de l’autotune ou de sélectionner un chant disposant déjà de la déformation caractéristique du paysage audio contemporain. Dans ce dernier cas, la chanson sera évidemment entendue par les cadres pour éviter tout débordement.

“Il faut savoir évoluer pour faire rentrer les jeunes. Le choix de ‘Sapés comme jamais’ pour aller à une cérémonie de récompenses est plus qu’à propos. Il reste juste à adapter le rythme pour le pas et on verra à peine la différence par rapport à ce qui se fait.”

Major Jean Doh – Recrutement Seine-St-Denis

Des tensions naissent malgré tout depuis la mise en place de cette règle, en particulier à St-Cyr. Mieux doté et restant en école plus longtemps, les élèves officiers ont demandé à ce que les déplacements sous autotune se fassent également avec une platine tenue par le dernier du carré pour assurer le rythme.

Deux trafiquants admis aux urgences après avoir tenté de siphonner un sous-marin nucléaire

Le prix de l’énergie qui augmente entraîne en parallèle ces derniers mois des tentatives plus audacieuses de la part des différents trafiquants pour obtenir carburants et autres combustibles pour revendre à la sauvette. Cherchant toujours plus gros, parfois en méconnaissant leurs cibles.

C’est ainsi que deux trafiquants se sont introduits près d’un submersible espérant réussir le coup d’une vie pour vidanger le réservoir en ignorant qu’ils choisirent un sous-marin nucléaire d’attaque dépourvu de cuve de fioul habituel. Pris sur le fait alors qu’ils allaient pomper les citernes d’eau, ils furent admis directement aux urgences pour “chute dans les escaliers”.

“C’est une chance pour eux, ils sont juste exposés aux lois de la physique. On n’aurait pas donné cher de leurs peaux s’ils avaient fouillé les réserves alimentaires et s’étaient exposés aux lois des cuisines.”

Docteur Samir F. – Chef du département des irradiés

Ce fait divers pose le problème de la connaissance de nos concitoyens de leur armée et de la trop grande oublié Marine Nationale. Sans oublier de questionner les conclusions de certains articles de journaux.

, ,

Jamy Gourmaud s’effondre en larme en tentant d’expliquer la complexité d’une demande militaire pour des tenues neuves

Jamy Gourmaud en pleur devant le camion de Marcel

Dans un esprit de pédagogie, le soutien au sein des armées a choisi de faire appel aux meilleurs pour créer des vidéos ludiques et compréhensibles pour que le personnel saisisse enfin comment faire les démarches d’assistance. C’est ainsi que l’explication des demandes auprès du fourrier incombe au célébrissime Jamy Gourmaud.

Habitué pourtant à éclaircir les sciences spatiales tout comme les phénomènes biologiques les plus complexes, l’animateur, qui a donné son nom à un astéroïde, s’est montré inquiet lors des indications du pôle Atlas sur la manière dont se passent les démarches. Une fois le tournage commencé, la 3e prise pour réexpliquer les modalités d’envoi a achevé le présentateur qui s’est effondré en boule sous les yeux compatissants des civils de l’équipe technique.

“Arrivé à l’étape où il explique qu’il faut que la demande soit faite avec 2 semaines ouvrées d’avance exactement, non pas de son passage au magasin mais du temps de présence du responsable fourrier par rapport à ses congés qu’il s’est effondré et mis en boule sur le plateau.”

Valérie Guerlin – Petite voix

D’autres procédures plus simples ont rencontré également des difficultés pour fournir des explications claires. Frédéric Courant, appelé pour éclaircir comment soumettre une demande de validation de jours en mer lors d’une mission prolongée, est actuellement pris en charge par une cellule psychologique.

, ,

Soirée du Congrès des pilotes de chasse au Musée de l’Air et de l’Espace. 2 avions disparus.

Avion Breguet 14 qui se trouve au Musée de l'Air et de l'Espace

Ce vendredi 18 novembre avait lieu dans le magnifique cadre du Musée de l’Air et de l’Espace, le Congrès des pilotes de Chasse de l’Armée de l’Air. Cette grande réunion permet d’honorer les anciens, de profiter des présents et pour certains, en fin de soirée, de concevoir l’avenir.

Cependant, cette soirée avec DJ et surtout champagne à profusion, au milieu d’avions que certains ont connu dans leur jeunesse a entraîné quelques débordements. C’est ainsi que le personnel du musée a constaté la disparition ce lundi matin d’un Pilatus PC-21 et surtout d’un Breguet XIV de la Première Guerre mondiale.

“Ça nous arrive de voir des avions militaires ici mais quand j’ai vu le Breguet XIV de 1917 avec indicatif ‘Fonck 27’ demander à décoller, on a compris que la soirée avait dérapé.”

Saadi C. – Contrôleur aérien à l’aéroport du Bourget

Le Pilatus retrouvé sur une base aérienne avec les 2 pilotes encore saoul sera restitué sous peu au Bourget. Nous restons sans nouvelles du pilote et de son navigateur partis joyeux aux manettes du biplan en criant qu’il allait mener une mission de reconnaissance aérienne à Assigny dans le Cher.

, ,

Des antennes de guerre électronique vendues aux enchères par erreur comme œuvres de Kundelich

Camions de guerre électronique avec antennes sur le toit

Les habitués des ventes aux enchères chez Drouot ont été doublement surpris par la séance de cette après-midi d’automne. Présentée pour une cession en extérieur, une œuvre rare de l’artiste Kundelich retrouvée en Alsace était la pièce maîtresse du jour. Ce mobile comprenait un camion avec l’entremêlât caractéristique du fantaisiste sur le toit.

Malheureusement, les participants se sont rendu compte rapidement que cette découverte faite près d’Haguenau était un camion appartenant au 54e Régiment de Transmission stationné dans la ville. L’opérateur, réveillé par la voix du commissaire-priseur, a levé tous les doutes une fois sortis de l’habitacle et remis de sa torpeur.

“L’enchère du Mobile de Kundelich a commencé à 23€ et montait très vite. C’est quand l’opérateur est sorti du camion à la fin de sa sieste, pardon, de son temps d’analyse que l’on a compris qu’il y a eu une confusion.”

Guillaume Pascanet – Commissaire-Priseur chez Drouot

L’émoi de cette découverte est d’autant plus fort que de nombreux œuvres semblent désormais mis à l’épreuve de leur authenticité. Certains Basquiat seraient des cartes d’État-Major avec position des unités et des cadavres exquis du XIXe siècle révèlent être des doctrines écrites par des généraux dans l’ennui de leurs bureaux.

, ,

Scoop : le camouflage militaire belge provient d’un motif abandonné par Desigual car jugé “trop coloré”

Militaires français et belge en tenue de camouflage se serrant la main

Au détour des informations concernant le nouveau motif de camouflage des armées belges, Caporal Stratégique reçu comme confidence que l’ancien dessin porté était initialement conçu par Desigual. Le motif Jigsaw était à l’origine prévu pour une utilisation classique d’équipement des professeurs d’espagnol sur l’ensemble de la zone européenne mais a été jugé trop flashy pour un usage en salle de classe.

Dans un souci d’économie et pour éviter de perdre un temps de recherche précieux, il a été décidé alors l’adoption de ce camouflage pour équiper les forces belges. Cela permit également d’éviter dans la mesure du possible, à l’instar des tenues de chasseurs actuels, le tir fratricide.

“Parmi les 2 propositions, nous avons malgré tout préféré le motif haute visibilité. Le fournisseur a recyclé son stock de tenue basse visibilité dans le mouvement des Gilets Jaunes en France.”

Commissaire Pat Le Guen – Commissariat aux Armées belges

À noter que le commissariat aux armées belges indique qu’un des principaux RETEX de cette tenue est l’économie dans le nettoyage. Les tâches jaunes permettant cachant habillement toute tache de mayonnaise tombant dessus.

,

Pour entraîner les militaires à ne rien faire, l’encadrement du SNU remplacera les patrouilles Sentinelle

Militaire patrouillant dans un aéroport pour l'opération Sentinelle

Selon le gouvernement, cette année sera l’ “année du lancement du SNU” et non 2021 qui devait pourtant être l’ “année du lancement du SNU”. L’État a choisi de ce fait de faire un transfert des effectifs de l’opération Sentinelle vers le SNU. Ce très utile Service National Universel, qui n’est pas la conscription, sera encadré par des militaires qui n’enseigneront pas le combat.

Actant la demande de la Cour des Comptes au vu du format actuel des armées, l’augmentation des effectifs n’ayant pas été jugée nécessaire, c’est un transfert de compétence qui est officialisé. Les troupes passeront désormais de ne rien faire à Sentinelle vers ne rien faire au SNU.

“la formation des patrouilles pour regarder dans le vide un groupe du SNU au lieu de la foule d’un lieu touristique est très concluante. Prouvant une nouvelle fois les capacités d’adaptations de nos armées.”

Colonel Baptiste F. – 2eme Régiment de Patrouille Sentinelle

La formation comprendra entre autres des cours de vocabulaire où “Reçu” sera remplacé par “OK” pour faire plus branché au dire du major en charge de la relation armée-jeunesse.

, ,

Afflux de touristes chinois et russes à Cherbourg alors que le sous-marin Rubis rentre pour démantèlement

C’est une page qui se tourne pour la Marine Nationale avec l’arrivée du sous-marin nucléaire d’attaque Rubis dans les chantiers de Naval Group à Cherbourg. Une ville qui connaît d’ailleurs en ce moment un afflux de nombreux touristes, principalement Russes et Chinois venu profiter du bord de mer et du calme de la cité très certainement.

Malgré le temps maussade, ces nouveaux arrivants sont venus profiter des récréations proposées par la cité. Un succès dont se félicite la mairie. Goûtant lu front de mer, ils n’hésitent pas à poser leur transat à proximité des locaux de Naval Group tout en demandant leur chemin régulièrement aux ouvriers sortant de la zone.

“Ce n’est pas louche d’être ici, j’adore Cherbourg ! On cherche des brocantes dans le coin. Vous savez où je peux trouver les typiques petites ancres dorées ou un morceau de coque du Rubis près du sonar ?”

Xi Fang Hervé Nguyen – Colonel Touriste chinois vietnamien

Devant les difficultés rencontrées, l’office du tourisme reverra la signalisation du bord de mer. Elle tente également d’intéresser ces nouveaux venus à l’agenda culturel de la ville avec par exemple l’exposition “Les chauves-souris de Normandie“. Ces derniers semblant pour l’instant préférer regarder les grilles et les entrées et sorties du port militaire.

, , ,

Réunion des aumôniers militaires pour mettre à jour les meilleures prières selon les demandes

Numérisation des démarches oblige, les aumôniers militaires des armées de toutes confessions se réunissent cette semaine en Normandie pour la première fois depuis plusieurs années pour mettre à jour les prières selon les demandes que font leurs fidèles.

Une grande partie de la rencontre sera évidemment consacrée au logiciel Sillage. Les différentes religions hésitant surtout sur une prière générale à l’application ou préciser par rapport aux départements spécifiques du pôle Atlas. Nous ne pouvons que louer l’optimisme apporté par toutes ces personnes pensant qu’un salut puisse néanmoins être trouvé.

“Nous avons arrêté les demandes d’exorcisme pour obtenir les points d’habillement au magasin. On a perdu 3 prêtres à Satan. Les djinn et dibbouk prennent possession de nos aumôniers musulmans et juifs. Possible que cet endroit soit une source d’occultisme.”

Joseph J. – Aumônier militaire en chef

Espérons que les tensions de la dernière réunion générale qui s’était présentée avec la DIRISI seront désormais dissipées. Cette dernière refusant toutes bénédictions de leurs serveurs par projection d’eau, de sable ou par saturation en fumée.