Disparition des généraux pro-russes des plateaux TV français suite à leur mobilisation pour des lives au front

La mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine durant la matinée de 20 septembre 2022 n’en finit pas d’étonner par son ampleur. En plus du million de personnes en cours de mobilisation, l’ensemble des éléments au service de l’État russe dont les commentateurs et militaires français des plateaux télé ont reçu leur convocation pour rejoindre les centres de recrutement.

Malgré tout, les forces armées ont bien pris en compte la spécificité de ces personnes et elles se retrouveront à continuer leur métier. La seule différence étant qu’ils le feront à quelques kilomètres ou centaines de mètres de celle-ci selon la vitesse des attaques ukrainiennes. Ce qui ne semble pas les avoir empêchés de disparaitre dans la nature, instillant du doute sur leur engagement réel pour la cause qu’ils défendent.

“Je ne comprends pas, le matin, j’avais bien expliqué que tout se passait bien et que les Russes gagnaient du terrain sans dommage. Mais là, on nous donne l’ordre de mobilisation sans exception pour combler les pertes. Il faut saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme.”

Vincent M. – Général de bridage 2ème section

À l’instar des personnes mobilisées, ils auront une formation courte avant d’aller sur un front qu’ils prétendent connaitre. Celle-ci consistera à savoir continuer de sourire pendant les tirs de contrebatterie ukrainienne, appeler les soldats russes par deux prénoms différents pour donner l’impression d’un effectif présent double, manger les rations de combat périmé en 2015 sans penser aux restaurants parisiens…

, ,

Amnesty International regrette l’utilisation d’armes par les Ukrainiens contre l’armée russe

À la suite du rapport publié jeudi 4 aout 2022, Amnesty International recueille de vives critiques de la part de l’Ukraine et de ses alliés ainsi que de plusieurs équipes internes d’Amnesty à son plus grand étonnement alors qu’ils ont su se montrer neutre et se concentrer sur les lois.

Les vérifications selon les équipes ont été faites et des habitations étaient bien présentes aux alentours des soldats ukrainiens. Il a été remarqué aussi que des champs servant pour la culture du blé étaient également en nombre autour des soldats se battant dans les champs entrainant un risque de famine si des obus incendiaires russes tombent dans cette zone.

“Il faut voir la dissymétrie des forces, l’artillerie russe se contente de tirer avec des accidents quand elle touche une cible là où les Ukrainiens se forcent à être précis et d’atteindre les chars adverses.”

Agnès Callamard – Secrétaire générale d’Amnesty International

Malgré les excuses comprenant les meilleures formulations de “C’est sorti de son contexte” et “vous n’avez pas compris le raisonnement final”, Amnesty International espère récupérer de son prestige une fois qu’ils ne seront plus interdits et insultés en Russie comme cela est le cas depuis le 08/04/2022.

, ,

Pertes russes : l’Est de l’Ukraine devient la seconde plus riche mine de fer du monde

C’est un effet assez inattendu de la guerre menée par la Russie. Au vu des pertes russes dans les territoires du Donbass, déjà zone minière de l’Ukraine, celle-ci deviendrait la seconde mine de fer la plus riche au monde une fois la victoire ukrainienne complétée.

Ce qui était déjà une zone de combat depuis 2014 a connu une forte augmentation de son intensité à la suite des grandes attaques de la fin février 2022. Depuis mi-mars, c’est vers le Donbass que les Russes cherchent apparemment à abandonner leurs véhicules.

“Au début, on a cru à une nouvelle norme des décharges russes les obligeant à les stocker chez nous. Mais vu qu’on les trouve brulés ou éparpillés partout sur le terrain, on ne comprend pas trop le but”

Vlodimir S. – Tireur Javelin

De nombreuses opportunités seront à venir pour cette manne apportée dans cette région pauvre. Que ce soit pour des éoliennes ou du matériel militaire mais de qualité cette fois-ci.

, ,

Ukraine : Ayant appris de leurs erreurs, les généraux russes prêt à en commettre de nouveaux

C’est une grande évolution qui s’est amorcée dans les tactiques mise en œuvre par les stratèges russes. Après la cuisante défaite dans le nord de l’Ukraine, dû à une logistique imparfaite, une avancée sans soutien de feu ou de matériels, c’est un nouveau volet qui s’ouvre pour les sortants de l’académie militaire de l’état-major général.

Les leçons apprissent avec le rassemblement des troupes restantes dans le sud du pays ouvrant de nombreuses possibilités d’erreur tant stratégiques que tactiques désormais. Que ce soit une utilisation exclusive de l’artillerie alors qu’arrive les meilleurs équipements permettant la contre-batterie ou l’utilisation de supplétif tchétchène risquant de prendre l’ascendant sur les conscrits russes, les possibilités restent grandes ouvertes.

“Nous avons bien vu que l’alcoolisme généralisé dû à la vodka était un problème au sein de la troupe. Nous tentons un pivot vers un alcoolisme dû au pastis ou au whisky pour tenter une nouvelle stratégie.”

Igor F. – Général de Brigade russe pour l’instant vivant

Il n’est pas a négliger les possibilités d’apprentissage via des tactiques extérieures. Les tacticiens russes regardant des heures de retour d’expérience via des films et documentaires. Certains pensent à mettre depuis le visionnage de DVD sur la 2nde Guerre Mondiale la dépanneuse avant les chars.

,

Pour limiter les dégâts, les Russes fixent à un seul, le nombre de généraux par colonne d’assaut.

Moscou – Comme dans tout conflit, la guerre russe en Ukraine oblige à adapter les tactiques selon l’environnement rencontré par rapport à ce qui a été prévu initialement. C’est ainsi qu’à la date d’écriture de cet article, 22 généraux et commandants d’unités sont déjà mort en zone ennemi.

Ce chiffre inhabituel, approchant les 14 généraux français tués entre le 22 aout 1914 et le 25 septembre 1914, ne peut qu’entrainer un changement de doctrine dans l’utilisation des forces. C’est ainsi qu’il a été décidé de limiter à un seul général par colonne d’assaut, blindé ou d’infanterie, le nombre affecté lors des attaques face aux forces ukrainiennes.

“On pensait que c’était une bonne idée, ils sont généraux donc forcément plus intelligents. Il allait nous apprendre ce qu’il faut faire. Mais en perdre autant, ça pose un problème d’image parait-il”.

Sergent Ivan K. – 28ème Armée Mécanisée

C’est avec regret qu’ont dû être débarqué de leur T-80, 2 des 3 généraux d’un T-80, camarades de chambrée à l’Académie militaire de l’état-major général. Ces derniers se faisaient une joie d’aller attaquer l’Ukraine avec un char qu’ils avaient achetés eux-mêmes avec l’argent détourné sur les soldes de leurs subalternes.

, ,

GTA 5 – Ukraine édition : Un add-on permet de voler 30 types de blindés russes à pied ou via un tracteur

Auteur inconnu

New-York – Une nouvelle édition du célèbre jeu GTA (Grand Theft Auto) actuellement en développement sortira dans les prochains jours sur l’ensemble des plateformes. L’ “Ukraine Edition” permettra au joueur de trouver dans les villes et campagnes autour de Los Santos différents blindés abandonnés par l’armée russe.

Les joueurs peuvent s’approcher des véhicules qu’ils trouveront dans différentes situations, en bord des routes, abandonnés sur le toit, et prendre le contrôle du blindé. Si le joueur a déjà volé un tracteur, il peut également se placer devant pour activer le crochet et pouvoir revendre n’importe quel tank dans un des garages de la ville sans payer de taxe.

“Le développement est allé assez vite, car nous n’avons pas eu à modéliser la possibilité de tirs, les véhicules étant abandonnés sans munitions. Après, lors du vol, il faut être équipé d’un bidon d’essence”.

Spacey F. – Développeur chez Rockstar North

D’autres jeux vidéo tentent de s’inspirer de cette actualité pour améliorer leur gameplay tel que Fallout. Ce jeu se passant dans un futur apocalyptique où plus rien ne fonctionne aura comme environnement les zones de stockages du matériel militaire russe dans l’Oural en 2022.

,

Généraux tués en Ukraine : les colonels russes ne retrouvent plus les papiers pour leur montée en grade

Moscou – Étonnante guerre que celle actuelle en Ukraine où durant ces 3 dernières semaines, 7 généraux ont connus la mort sur le front. Un rythme inhabituel dans tout conflit.

Dans un tout autre domaine, plus administratif, de nombreux colonels de l’armée russe n’arrivent pas à retrouver leur certificat de passage à l’Académie militaire de l’état-major général leur permettant pourtant d’accéder aux grades étoilés. La plus prestigieuse école militaire du pays reçoit des demandes de l’Etat-Major pour retrouver les papiers des officiers supérieurs distraits.

“Les certificats sont classés parmi de nombreux autres papiers. Il suffit qu’il soit posé sous 16 billets de 5000 roubles pour qu’on ne le retrouve pas. Vous savez, l’archivage est un travail long et fastidieux”

Práporshchik Yevgeny G. – Documentaliste à l’Académie

Par chance, plusieurs de ces colonels réaffectés dans le blindé de tête des colonnes se sont souvenus de leur méthode de rangement et ont su remettre, avec le sourire de rigueur, le document nécessaire permettant leur promotion.

, ,

EuroSatory : Les fermiers ukrainiens, invités d’honneurs du prochain salon

La prochaine édition d’EuroSatory, prévu du 13 au 17 juin 2022 à Paris, aura comme invité d’honneur, les représentants des fermiers ukrainiens selon des sources sûres. Suite à la capture de nombreux matériels militaires russes, il représente un axe de développement pour l’ensemble du secteur en cas de retour des dividendes de la paix.

Les représentants du pays invité tiennent à s’excuser de ne pas avoir eu le retour d’expérience suffisant pour partager les possibilités d’exploitation de leurs nouvelles acquisitions au Salon International de l’Agriculture de Paris qui se tient dès ce mois de février 2022.

Néanmoins, le stand “Fermiers ukrainiens” sera divisé en 2 pavillons avec une section “Le sol-air dans l’effarouchement des oiseaux migrateurs et autres Sukhoi” et une section “Cavalerie blindée, labour céréalier et maintien d’une position d’appui feu”.

“Nous avons choisi de faire la transparence sur l’ensemble du RETEX, que ce soit la conférence d’Igor d’Youjne qui profite de son Tunguska pour la dispersion des oiseaux migrateurs et des barques d’infanterie de plage que de Yevgeni de Romny qui a les plus grandes difficultés à maintenir les turbines du T-72 en état avec son mélange gasoil-huile de friture”

Volodymyr F. Représentant de la filière de cavalerie céréalière blindée

Ce secteur d’avenir pose néanmoins des questions pour l’ensemble de la réglementation européenne. Les commissaires bruxellois rencontrant des difficultés pour savoir si l’utilisation d’obus HEAT sans glyphosate permet de garder malgré tout le label “Agriculture Bio”.

,