Compromis d’Olaf Scholz avec l’envoi de Leopard, 2 en provenance du zoo de Berlin.

Après plusieurs semaines d’atermoiements, d’hésitations et de contradictions, la chancellerie allemande a finalement trouvé un compromis pour répondre à la demande ukrainienne pressante. C’est donc auprès du zoo de Berlin que seront prélevés dans un premier temps 2 léopards pour être apportés à la frontière polono-ukrainienne cette semaine.

Un inventaire est en train d’être effectué dans l’ensemble de l’Allemagne pour répertorier tous les léopards disponibles et s’assurer qu’ils soient capables de différencier un uniforme ukrainien d’un treillis russe. Comme promis, une assistance technique sera apportée aux pays européens désirant suivre la même démarche dans leurs zoos.

“Nous répondons à la demande ukrainienne et nos dresseurs seront présents pour l’ensemble des zoos européens qui voudront envoyer leurs fauves sur place.”

Olaf Scholz – Deutsch François Hollande

Des doutes persistent concernant le sérieux de cette décision mais le gouvernement assure que les griffes n’ont pas été coupées récemment et que les fauves sont en excellente forme physique pour rejoindre le front. Un stock de pelotes de laine a également été fourni par les autorités pour être largué par drones sur les soldats russes afin d’attirer ces chasseurs ultimes sur leurs cibles.

, , ,