Recrutements de Sergent Hapiness Manager pour sourire pendant les pompes de punitions

Toujours à la pointe tant organisationnelle que matérielle, le 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (1e RPIMa) lance le recrutement de Sergent Hapiness Manager. Extrêmement exigent sur l’engagement, l’unité d’élite de l’Armée de Terre désire fidéliser les personnes sélectionnées.

Désormais, lors des exercices pénibles, mise en forme et autres entrainements offrant au 1er RPIMa la possibilité de montrer son excellence, des sous-officiers seront présents avec les instructeurs pour rappeler qu’il est nécessaire de sourire et être heureux pendant l’épreuve.

“Les armées aussi ne peuvent plus être indifférentes au bien-être de son personnel. C’est pour cela qu’il est important d’avoir un sous-officier supplémentaire permettant de leur rappeler de sourire alors qu’ils font les pompes de ‘remise en forme’ pour être arrivé en retard au point d’extraction à l’exercice.”

Sergent Marjorie L.N. — Hapiness Manager 1er RPIMa

Nous avons déjà depuis quelque temps des techniques pour améliorer le confort de nos soldats et faciliter leurs sommeils en toutes circonstances. Nous leur permettons maintenant d’être en joie de manière continue. Quoi de mieux qu’un assaut de forces spéciales souriants qui vous surprend au milieu de la nuit sur votre campement avant de tout dévaster en quittant les lieux ?

, , , ,

Sélection commando : ne pas pleurer pendant l’ouverture du film “Là-haut” retiré des épreuves

Saint-Mandrier-Sur-Mer – Il a bien fallu se rendre à l’évidence, le Commandement des Opérations Spéciales (COS) est allé trop loin dans sa recherche d’excellence dans la maîtrise de soi. C’est ainsi que l’on vécut les stagiaires passant les sélections pour rentrer au célèbre Commando Hubert quand ils sont entrés, après 40km de “marche” faite en 4h, dans une salle de cinéma. Ils surent rapidement que bien pire les attendait.

Pensant obtenir un repos inattendu, les stagiaires ont commencé à voir les premières secondes du film “Là-haut” de Pixar apparaître sur l’écran. Tous ont compris que commençait l’épreuve de maîtrise des émotions. Bien qu’endurcie par 2 semaines de sélection, la première minute où l’on découvre que le couple ne pourra avoir d’enfants fit s’effondrer en larme une partie de l’assistance. C’est l’approche de la fin et de la séparation du couple dû à l’âge que les derniers aspirants commandos éclatèrent des sanglots retenus sur toute la séance.

“Nous pensions avoir trouvé une personne qui ait résisté au sein de la Brigade des Forces Spéciales Air mais le soldat avait oublié ses lunettes avant de sauter en parachute le matin et n’avait plus de larmes lors de la projection du film.”

Général Bertrand T. – Commandant de COS

Le commandement s’est bien rendu compte du niveau de difficulté demandé et va amender cette épreuve. La prochaine formation au CNEC de l’Armée de Terre comprendra à la place une épreuve double où il faudra se retenir de jeter une balle à un chien qui veut absolument jouer et ne pas caresser le petit chat dodu et ronronnant qui vient se frotter contre votre jambe. Preuve s’il en est que les armées françaises ne reculent devant rien pour mettre à l’épreuve ses meilleurs soldats.

, ,

Force Spéciale : Entrainement à l’invisibilité sur le terrain auprès de la Police Municipale de Paris

C’est une nouvelle étape pour le COS, habitué à aller chercher les compétences là où elles se trouvent, que cette coopération avec le monde civil. Depuis cette semaine, la 13ème Régiment de Dragons Parachutistes, unité spécialisée dans la discrétion et le renseignement va s’entraîner à être invisible en milieu urbain auprès de la Police Municipale de la ville de Paris.

De nombreux observateurs locaux tel que @raslescoot ont pu admirer les capacités à n’être vu dans les rues de la ville où ils sont pourtant indiqués comme présent. Leur discrétion, désormais reconnue par tous, peut être admirée par les habitants quand il s’agit de faire respecter les priorités piétonnes sur les passages réservés.

“On a fait tout un exercice pour les repérer dans la ville, mais à part une de leur voiture garée sur un passage piéton pendant qu’il vérifiait si les cyclistes avaient un casque, aucun signe d’eux. Nous par contre, on s’est fait repérer car on avait encore des billets de métro papier achetés dans le TGV”

Kevin D. – Caporal-Chef au 1er Escadron du 13ème RDP

La ville de Paris espère également que cet échange permettra à sa Police Municipale de découvrir leur ville et même de comprendre ce qu’est une instruction de la part de leurs responsables.

, ,

McKinsey pour les Armées : Le cabinet conseille dans un rapport à 1m€ de tirer sur l’ennemi

Versailles – Dans le cadre de la liberté d’accès aux documents administratifs, le Caporal Stratégique, via le CADA, a pu accéder au rapport commandé par les administrations concernant les Armées. Il a été demandé un plan d’action pour 1 million d’euros au désormais célèbre cabinet afin d’améliorer l’efficacité d’un domaine peu connu des politiques.

Nulle doute que ce rapport permettra aux forces armées d’améliorer leur efficacité. Nous publions en exclusivité les recommandations de ce rapport court et concis les recommandations en provenance des meilleurs consultants disponible.

, , , , , , , , ,