Fête de l’Huma : le parti communiste remercie l’armée de l’air pour son accueil et invite ses militants à l’incorporation dans les forces

Depuis cette année, la Fête de l’Huma, organisé par le journal de gauche, l’Humanité s’est délocalisée loin de son emplacement habituel du parc de La Courneuve en Seine-St-Denis où elle se retrouvait depuis les années 60. C’est désormais sur l’ancienne base aérienne 217 de l’Armée de l’Air et de l’Espace, bien plus isolée de Paris qu’a eu lieu l’évènement de ce weekend.

En reconnaissance du prêt de ce terrain et de la bonne entente de tout ce weekend, le Parti Communiste encourage désormais les derniers militants restants et en âge de pouvoir être incorporés. L’étonnement était de mise parmi ses 5 membres qui promirent de passer la porte des CIRFA les plus proches de la faculté de lettres Rennes-II où ils se trouvent.

“Nan mais je l’ai toujours dit au Parti Communiste, l’armée et les forces de sécurité, c’est ce qu’il faut partout. Presque aussi bien que les barbecues et les kros pas fraiches. Où on en fait le plus d’ailleurs ? Pendant les gardes aux dépôts de munition. Ils ont tout compris.”

Fabien R. – militant d’opposition infiltré ayant voulu garder l’anonymat

Au vu du succès de la Fête de l’Huma sur la base aérienne, le journal a décidé d’aller encore plus loin en invitant les participants, dont les militants NPA, à faire la bamboche pour l’édition 2023 du festival dans une caserne de parachutistes.

, , ,

Les paroles de “Ah le petit vin blanc” utilisées pour l’identification radio entre unités françaises

Dans le cadre des échanges sécurisés, c’est une nouvelle technique qu’inaugure l’armée française pour faciliter les communications tout en permettant de s’assurer de l’identité de l’interlocuteur.

Désormais, toutes les conversations ne commenceront plus par l’échange de code permettant de s’assurer du camp de son interlocuteur radio. Ce sera dorénavant à l’appelant de choisir une ligne de la chanson “Ah le petit vin blanc” qui devra être continuée par le répondant. Le taux de risque d’utilisation par des parties adverses étant fortement diminué ainsi.

“Nous avons eu des tentatives d’intrusions mais on a senti tout de suite que la partie en face n’avait pas l’envie d’avoir son ballon de blanc en main quand il reprenait le refrain, ça ne trompe pas.”

Sergent Franck Valette – 6e Régiment de Génie

Toujours pour éviter les compromissions, d’autres chansons telles que “Puissance IV – Viens boire un petit coup à la maison” ou l’intégrale de “Patrick Sebastien – Best of” sont en train d’être assimilés par les élèves durant les cours de radio pendant leurs classes

,

14 Juillet – Les militaires se rendent compte qu’ils ont eu un jour férié en moins

C’est un réveil difficile en ce vendredi 15 juillet pour les militaires des différentes armées qui prennent soudain conscience qu’ils ont travaillé durant un jour férié. Assez étonnamment, la foule nombreuse et présente pour assister aux cérémonies n’a pas mis la puce à l’oreille du personnel des armées défilant ce jour-là.

“Devoir se lever et mettre les tenues de cérémonie pour défiler quel que soit le temps, on accepte car c’est jour de fête. Mais devoir subir Candice Parise envoyé au casse-pipe par le parolier de Daniel Guichard, ça a du mal à passer.”

Major Slotan F. – Pionnier de la Légion Etrangère

Les différentes cérémonies telles que le 8 Mai ou le 11 Novembre est habituellement l’occasion d’envoyer les seconde classe, sergent et sous-lieutenant pour armer ces événements. Le 14 Juillet entrainant des défilés dans toutes les villes où se trouve une garnison militaire, les forces en présence se retrouvent bien plus nombreuses à devoir travailler oubliant de ce fait que c’est un jour férié.

, , ,

14-Juillet : Le bagad de Lann-Bihoué effectuera les danses TikTok les plus populaires en ouverture du défilé

Succédant à la Musique de la Garde Républicain présent pour le défile de 14 Juillet 2021, le célèbre Bagad de Lann-Bihoué effectuera l’ouverture du défilé cette année qui aura pour thème : “Partager la flamme”. Prenant place devant la tribune du président de la République, elle sera mise en avant sur les écrans français et internationaux.

La Marine Nationale comme les autres armées cherchent à attirer de nouveaux profils. C’est pour cela que l’idée est venue de se tourner vers les dernières modes chez les jeunes, à savoir, les danses sur TikTok. Les chorés sur BTS, Harry Styles et autre Dua Lipa. Des chorégraphies maîtrisées après de longues heures de préparation physique.

“Depuis le confinement, on s’est entraîné au maximum. Ça nous a coûté 2 grosses caisses et nous avons eu une grosse frayeur quand le joueur de cornemuse s’est coincé le chalumeau pendant un retourné. Mais nous sentons que nous sommes prêts désormais.”

Kaelig Le Floch-Guéguen – Penn Bagad (Régisseur général)

L’ensemble du groupe espère voir le président de la République et le ministre des Armées se joindre à eux pour l’aider à retrouver sa popularité auprès des plus jeunes. Un moment de communication très maîtrisé comme toujours dans de tel événement pour éviter toutes gênes.

, ,

Après consultation en ligne, “La Mer” de Trenet, nouvel hymne de l’infanterie de montagne

Après une consultation publique sur Internet, c’est la surprise qui ressort des résultats pour le nouvel hymne des soldats des unités d’infanterie de montagne de l’armée française. Ces consultations, devenues récemment à la mode, ont rencontré le plus souvent l’humour facétieux des internautes.

Néanmoins, le résultat rentrant dans les limites du concours, une chanson française bien connu de tous et mettant à l’honneur “nos grands espaces”, il n’y a pas eu d’autres choix que d’honorer les termes de la consultation. Beaucoup soupçonnent les groupes bretons infiltrés au sein des bataillons et régiments de la 27ème BIM d’avoir fait dérailler cette opération.

“Ça nous apprendra de céder à la mode des votes via Internet. Mais on ne s’en sort pas si mal, nous avons failli nous retrouver avec la ‘neige au Sahara’ d’Anggun. Même si ça aurait été assez en accord avec nos derniers déploiements.”

Colonel Hervé M. – Officier communication – 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne

Il ne reste plus à la fanfare et aux troupes à s’adapter pour pouvoir chanter cette mythique chanson. Le tout en trouvant l’accord avec le rythme spécifique de défilé des chasseurs alpins qui est de 140 pas par minute.

, ,