Les paroles de “Ah le petit vin blanc” utilisées pour l’identification radio entre unités françaises

Dans le cadre des échanges sécurisés, c’est une nouvelle technique qu’inaugure l’armée française pour faciliter les communications tout en permettant de s’assurer de l’identité de l’interlocuteur.

Désormais, toutes les conversations ne commenceront plus par l’échange de code permettant de s’assurer du camp de son interlocuteur radio. Ce sera dorénavant à l’appelant de choisir une ligne de la chanson “Ah le petit vin blanc” qui devra être continuée par le répondant. Le taux de risque d’utilisation par des parties adverses étant fortement diminué ainsi.

“Nous avons eu des tentatives d’intrusions mais on a senti tout de suite que la partie en face n’avait pas l’envie d’avoir son ballon de blanc en main quand il reprenait le refrain, ça ne trompe pas.”

Sergent Franck Valette – 6e Régiment de Génie

Toujours pour éviter les compromissions, d’autres chansons telles que “Puissance IV – Viens boire un petit coup à la maison” ou l’intégrale de “Patrick Sebastien – Best of” sont en train d’être assimilés par les élèves durant les cours de radio pendant leurs classes

,

Affaires sensibles sur France Inter – Fabrice Drouelle raconte la recherche du mug perdu de l’adjudant-chef de l’atelier maintenance

La célèbre émission de France Inter sur les affaires qui ont marqué leurs temps s’intéresse cette semaine au quotidien des militaires. Après investigation des équipes de la radio publique, il semble que l’affaire qui ait le plus marqué le 501ème Régiment de Chars de Combat cette dernière année est un moment dont vive toutes les unités mécanisés.

C’est ainsi que la couverture de l’émission du jour sera sur la perte du mug favori de l’adjudant-chef des ateliers début mars 2022. Cet épisode à mobilisé l’ensemble du personnel technique de l’unité pour chercher où pouvait se trouver le contenant si cher au responsable d’atelier.

“Nous avons hésité à faire une émission dessus mais on nous a racontés comment l’adjudant-chef a passé une semaine à chercher et à accuser toute la caserne. Cela fait partie du quotidien de nos armées. Le suspense est d’autant plus présent que le mug était au dernier étage de son armoire.”

Fabrice Drouelle – France Inter – France 2 – Théâtre Tristan Bernard – Edition Robert Laffon – Vos soirées en famille s’il y a un excellent plat de lasagne

La seconde partie de l’émission sera une interview du lieutenant en charge de l’unité qui, malgré le dénouement heureux de cet épisode, ne comprend toujours pas comment on n’enseigne pas en école d’officier à gérer un événement apparemment si grave pour les équipes.

, ,

Engagement des Millennials : déception sur l’impossibilité d’envoyer des émojis sur le canal crypté

Les armées habituées à se moderniser tout en gardant du vieux matériel ne pensaient pas être confronté à cet obstacle avec l’arrivée des milléniaux et de la génération Z dans leurs rangs. Ces générations ayant connu les outils informatiques dès leur enfance et plus à l’aise à l’écrit qu’au téléphone.

Il semble y avoir une peur à discuter à la radio à l’instar de leur rejet du téléphone rendant difficile pour eux de faire un point de situation ou répondre aux appels radio. Des difficultés prisent en compte par le commandement en attendant l’arrivée de la génération TikTok qui aura également ses contraintes.

“Je ne vois pas l’intérêt d’envoyer -OK- quand 👍 fait parfaitement l’affaire. Et on ne parle même pas de l’impact d’un message -l’ennemi a avancé, ils sont juste devant nous 😱😭”

Sergent Baptiste R. – 44eme Régiment de Transmission

Ces caractères sont désormais devenus standard dans les systèmes d’écriture informatiques, l’intégration ne peut être qu’aisé. Nous avons eu des contacts avec Thalès qui a indiqué qu’ils pouvaient faire les modifications pour un prix symbolique de 10 millions d’euros.

,

Audiences radio : les communications non-chiffrés russes en 1ère place du classement

Comme à chaque trimestre, le sondage radio Médiamétrie sur les audiences radios est suivi d’un lot d’autocongratulation par ces dernières dans les journaux et à l’antenne. C’est néanmoins un challenger venu de l’Est qui a effectué une percé dans les temps d’écoute.

Depuis le début du conflit en Ukraine, l’ensemble des acteurs peuvent voir une percée de ce nouvel arrivant ayant obtenu immédiatement une audience internationale. L’attraction est telle que ce soit via Russian War Chatter ou même par l’envoi d’auditeurs US et alliés pour s’approcher au plus près des sources.

“On sent bien que c’est amateur mais il y a vraiment beaucoup d’émotions. Le seul souci, c’est quand certains donnent leurs positions dans la panique, l’émission s’arrêtent toujours peu de temps après”

Steven S. – Intercepteur radio sur RC-135V Rivet Joint

Nous ne savons pas combien de temps l’effet de mode de ce nouvel acteur tiendra dans le paysage radio actuel. Néanmoins, nous pouvons constater avec Europe 1, l’attrait de certaines radios françaises tentant désormais d’être des relais russes sur notre territoire.

, , ,