Fête de l’Huma : le parti communiste remercie l’armée de l’air pour son accueil et invite ses militants à l’incorporation dans les forces

Depuis cette année, la Fête de l’Huma, organisé par le journal de gauche, l’Humanité s’est délocalisée loin de son emplacement habituel du parc de La Courneuve en Seine-St-Denis où elle se retrouvait depuis les années 60. C’est désormais sur l’ancienne base aérienne 217 de l’Armée de l’Air et de l’Espace, bien plus isolée de Paris qu’a eu lieu l’évènement de ce weekend.

En reconnaissance du prêt de ce terrain et de la bonne entente de tout ce weekend, le Parti Communiste encourage désormais les derniers militants restants et en âge de pouvoir être incorporés. L’étonnement était de mise parmi ses 5 membres qui promirent de passer la porte des CIRFA les plus proches de la faculté de lettres Rennes-II où ils se trouvent.

“Nan mais je l’ai toujours dit au Parti Communiste, l’armée et les forces de sécurité, c’est ce qu’il faut partout. Presque aussi bien que les barbecues et les kros pas fraiches. Où on en fait le plus d’ailleurs ? Pendant les gardes aux dépôts de munition. Ils ont tout compris.”

Fabien R. – militant d’opposition infiltré ayant voulu garder l’anonymat

Au vu du succès de la Fête de l’Huma sur la base aérienne, le journal a décidé d’aller encore plus loin en invitant les participants, dont les militants NPA, à faire la bamboche pour l’édition 2023 du festival dans une caserne de parachutistes.

, , ,

Hués au Hellfest, ce groupe de métal se recycle dans les mauvaises BO de vidéos d’infanterie

Les conflits armés contemporains n’échappent étonnement pas à la mode de partage des vidéos pris sur le vif. Là où on pense que le secret des opérations limiterait cette nouvelle habitude, c’est au contraire un foisonnement de vidéos montrant une réalité de la ligne de combat. C’est également une source importante d’informations pour les chercheurs et analystes de la chose militaire.

C’est aussi en voyant ces vidéos que le groupe “Fucker of Metal Head Fucking” a décidé après une mauvaise réception de son concert sur une des scènes du Hellfest de participer à l’emballage musical de ces partages. Se contentant d’être saoul, il lance se lance dans une composition en live des morceaux pour permettre à l’ensemble des infanteries du monde entier de pouvoir habiller leurs vidéos d’une bande son immonde.

“On voit bien que l’on n’a pas le niveau pour faire de la bonne musique, alors on boit trop et mange de la nourriture qui nous rend malade pour être dans les mêmes conditions de travail que notre nouveau public, l’infanterie.”

Destructor Martichon – Chanteur des Fucker of Metal Head Fucking

C’est un gain de temps important pour le groupe qui n’a plus besoin de réfléchir lors de la composition de ses musiques. Juste saturer la bande son sur plusieurs heures permet de couvrir des heures de combats filmés. Il y a néanmoins un besoin d’écrire un peu de composition quand il s’agit d’illustrer les vidéos d’artillerie. “On nous a dit que c’était quand même des sensibles, alors on fait un peu plus attention à eux” nous a confié un membre du groupe.

, , ,