Le logiciel de RH de la Marine Nationale bugge après l’intégration d’un officier avec trop de particules

Petit moment de panique cette semaine lors de l’inscription à l’Ecole Navale de l’aspirant officier Thibault D’Estienne De Fontmarty D’Orves. Un message d’erreur sur l’ordinateur des ressources humaines de la Marine Nationale a retardé son incorporation.

Malgré l’habitude de retrouver des officiers “direct” avec de longs noms et des particules en leur sein, c’est une première pour cette école d’avoir une personne avec 3 particules se présenter à ses portes. Le bug corrigé, le parcours tout tracé de ce futur espoir peut ainsi commencer.

“Nous avions prévu déjà la double particule afin de permettre à l’ensemble de nos futurs amiraux d’être dans la base de données mais nous aurions dû prévoir l’inflation mathématique et désormais, on peut avoir jusqu’à 16 particules”

Vice-Amiral Hervé Chillot de Falguière – DRH-MN

Ces améliorations permettent désormais selon les modèles mathématiques de tenir jusqu’en 2150 avec l’inflation des particules. Nous avons également partagé les informations avec l’Armée de Terre pour éviter les soucis lors de l’arrivée de futurs officiers au sein de la cavalerie.

,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

9 réflexions sur « Le logiciel de RH de la Marine Nationale bugge après l’intégration d’un officier avec trop de particules »

    1. “d’état civile”, ou comment se ridiculiser avec son orthographe, en plus d’afficher sa pédanterie !

    2. Vous avez dit “État civilE”, comme c’est bizarre!!! N’auriez vous vu que les fautes des autres?

    3. Fi donc mon cher d’Arundel, vous serez corrigé.
      Vous avez dit “État civilE”, comme c’est bizarre!!! N’auriez vous vu que les fautes des autres?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.