Le colonel français qui s’est moqué de la formation du général Giap n’est pas rentré dans l’Histoire

Saint-Cyr – Fort étonnement au sein de l’Ecole d’Officier de l’Armée de Terre à chaque fois qu’il faut étudier le cas du Général Giap. Les professeurs ont beau regarder plusieurs fois la biographie du héros des guerres viet-namiennes, l’incompréhension demeure sur la manière dont il a pu obtenir la victoire alors qu’il n’est pas passé par une école de guerre française, forcément d’élite.

La question ne se posait pas à l’époque de la guerre d’Indochine. Il était évident que n’ayant pas fait l’Ecole de Guerre, le général Giap ne pouvait gagner contre une si belle France. C’est ainsi que ces paroles ont rapporté dans leurs livres par Pierre LABROUSSE (La méthode Vietminh) ou Jean-Paul ETCHEVERRY (Elvire : ou la guerre perdue).

Elvire : ou la guerre perdue

De ce fait, il reste incompréhensible que le Colonel Delétang soit oublié de l’Histoire ou même de n’importe quelle recherche Google pour tant de clairevoyance face à son adversaire.

, ,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.