Disparition des généraux pro-russes des plateaux TV français suite à leur mobilisation pour des lives au front

La mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine durant la matinée de 20 septembre 2022 n’en finit pas d’étonner par son ampleur. En plus du million de personnes en cours de mobilisation, l’ensemble des éléments au service de l’État russe dont les commentateurs et militaires français des plateaux télé ont reçu leur convocation pour rejoindre les centres de recrutement.

Malgré tout, les forces armées ont bien pris en compte la spécificité de ces personnes et elles se retrouveront à continuer leur métier. La seule différence étant qu’ils le feront à quelques kilomètres ou centaines de mètres de celle-ci selon la vitesse des attaques ukrainiennes. Ce qui ne semble pas les avoir empêchés de disparaitre dans la nature, instillant du doute sur leur engagement réel pour la cause qu’ils défendent.

“Je ne comprends pas, le matin, j’avais bien expliqué que tout se passait bien et que les Russes gagnaient du terrain sans dommage. Mais là, on nous donne l’ordre de mobilisation sans exception pour combler les pertes. Il faut saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme.”

Vincent M. – Général de bridage 2ème section

À l’instar des personnes mobilisées, ils auront une formation courte avant d’aller sur un front qu’ils prétendent connaitre. Celle-ci consistera à savoir continuer de sourire pendant les tirs de contrebatterie ukrainienne, appeler les soldats russes par deux prénoms différents pour donner l’impression d’un effectif présent double, manger les rations de combat périmé en 2015 sans penser aux restaurants parisiens…

, ,

Les définitions de ‘victoire’ et ‘défaite’ discrètement interverties dans les dictionnaires russes pour le prochain discours des autorités

C’est une petite correction à peine remarquée dans les dictionnaires qui a été faite ces derniers jours, sans aucune demande du Kremlin, nous assure le directeur des éditions Smirnitsky and O.S. Akhmanova depuis son balcon. Le mystère demeure en tout cas sur la nécessité de cette interversion.

Plusieurs linguistes ont cherché à comprendre ce besoin mais notre demande d’interview auprès d’Ivan Sokheikhan n’a pu aboutir malheureusement. Ce dernier ayant fait une chute de 14 étages depuis la baie vitrée de son appartement au 3ème juste avant notre entretien.

“C’est une modification temporaire, dès les prochaines élections, on remettra dans l’ordre les définitions. On remettra aussi dans l’ordre d’autres choses selon les résultats.”

Sergueï V. – Ministre des situations d’urgences et du bon ordre général

La confusion depuis règne dans les salles de classe comme lors des compétitions sportives. Nous avons voulu effectuer un micro-trottoir dans les rues de Moscou. Les retours indiquent que personne parmi les passants interrogés “n’a remarqué de différence et que c’est un excellent choix du gouvernement qu’ils soutiennent sans réserve”.

Amnesty International regrette l’utilisation d’armes par les Ukrainiens contre l’armée russe

À la suite du rapport publié jeudi 4 aout 2022, Amnesty International recueille de vives critiques de la part de l’Ukraine et de ses alliés ainsi que de plusieurs équipes internes d’Amnesty à son plus grand étonnement alors qu’ils ont su se montrer neutre et se concentrer sur les lois.

Les vérifications selon les équipes ont été faites et des habitations étaient bien présentes aux alentours des soldats ukrainiens. Il a été remarqué aussi que des champs servant pour la culture du blé étaient également en nombre autour des soldats se battant dans les champs entrainant un risque de famine si des obus incendiaires russes tombent dans cette zone.

“Il faut voir la dissymétrie des forces, l’artillerie russe se contente de tirer avec des accidents quand elle touche une cible là où les Ukrainiens se forcent à être précis et d’atteindre les chars adverses.”

Agnès Callamard – Secrétaire générale d’Amnesty International

Malgré les excuses comprenant les meilleures formulations de “C’est sorti de son contexte” et “vous n’avez pas compris le raisonnement final”, Amnesty International espère récupérer de son prestige une fois qu’ils ne seront plus interdits et insultés en Russie comme cela est le cas depuis le 08/04/2022.

, ,

14 Juillet – Les militaires se rendent compte qu’ils ont eu un jour férié en moins

C’est un réveil difficile en ce vendredi 15 juillet pour les militaires des différentes armées qui prennent soudain conscience qu’ils ont travaillé durant un jour férié. Assez étonnamment, la foule nombreuse et présente pour assister aux cérémonies n’a pas mis la puce à l’oreille du personnel des armées défilant ce jour-là.

“Devoir se lever et mettre les tenues de cérémonie pour défiler quel que soit le temps, on accepte car c’est jour de fête. Mais devoir subir Candice Parise envoyé au casse-pipe par le parolier de Daniel Guichard, ça a du mal à passer.”

Major Slotan F. – Pionnier de la Légion Etrangère

Les différentes cérémonies telles que le 8 Mai ou le 11 Novembre est habituellement l’occasion d’envoyer les seconde classe, sergent et sous-lieutenant pour armer ces événements. Le 14 Juillet entrainant des défilés dans toutes les villes où se trouve une garnison militaire, les forces en présence se retrouvent bien plus nombreuses à devoir travailler oubliant de ce fait que c’est un jour férié.

, , ,

Il rejoint la Marine Nationale pour capturer un Pokemon Snorlax aux larges des Kerguelen

C’est une motivation peu connue du grand public mais qui est exploitée par la Marine Nationale pour faciliter son recrutement. Parmi l’ensemble des arguments utilisés, si vous êtes joueur du fameux jeu Pokemon Go, vous trouverez toutes les raisons pour demander une spécialité embarquée.

C’est ainsi que Cédric C., matelot sur l’Astrolabe, va compléter sa collection avec la capture d’un Snorlax qui se trouve à proximité des Iles Kerguelen et lui permettra de compléter sa collection dans ce jeu en réalité augmentée qu’il joue depuis son lancement durant l’été 2016.

“Quand le jeu est sorti, c’était un argument premier pour faire venir du monde. Maintenant, nous avons juste un accord pour faire apparaitre régulièrement des pokemon légendaire sur les lieux de passage de nos navires pour garder la motivation.”

Capitaine de vaisseau Marine N. – Responsable du recrutement à la DRH-MN

C’est avec succès que sa rotation aux TAAF lui a permis de remplir son Pokedex. Notre marin cherche désormais à embarquer sur un navire du Pacifique, tant pour les grands espaces de mer tout comme pour les 2 Mewtwo qui se trouve près de l’ile française de Clipperton.

, ,

Fraude à la solde à l’air, un pilote décomptait les heures dans les avions de manège

Un scandale inattendu sur la base aérienne 118 “Colonel Rozanoff” à Mont-De-Marsan lorsque l’équipe en charge de la relevé des heures de vols a inspecté les carnets de vols des pilotes des escadrons. C’est au sein de l’escadron de chasse et d’expérimentation 1/30 “Côte d’Or” qu’a été découvert ce que l’on pense être un nouveau type de supercherie.

Affecté depuis 2 ans au célèbre escadron d’essais en vol, unité à la pointe des technologies qui seront par la suite déployés dans l’Armée de l’Air, personne n’avait mis en doute les relevés du carnet de vol du commandant Venceslas R. C’est pourtant lors d’une lecture rapide que des décollages et atterrissages signalé depuis le parc Jean Rameau, où a lieu la fête foraine locale, ont mis la puce à l’oreille des commandants d’escadrilles.

“On a mis du temps à se rendre compte de la supercherie. En type d’avion, il indiquait -SuperSpacial3000- et sa fille était déclaré comme navigatrice système d’arme. On trouvait ça beau ces vols sur prototype en famille.”

Adjudant-chef Herbert L. – Gestion des vols de la B.A. 118 Mont-De-Marsan

Des inspections ont eu lieu sur l’ensemble des carnets de bords et par chance, cette pratique semble limité à un seul individu. Les contrôleurs n’ont pu qu’apprécier le dévouement de l’ensemble de l’escadron dont des préparations à la “Montagne de l’Espace” situé à Marne-La-Vallée, certainement pour de futurs vols orbitaux.

,

L’armée allemande touche son premier budget décent et le flambe dans tous les magasins à la sortie de la caserne

Le 30 Mai 2022, le Parlement allemand vote un boost de 100 milliards d’euros pour équiper et moderniser son armée délaissée pendant de nombreuses années, tant au niveau matériel qu’organisationnel. C’est ainsi que cette dernière a déjà décidé, tel un jeune soldat touchant sa première solde, de dépenser compulsivement dans ce qui lui a manqué durant toutes ces années.

Les études des Charlot-Pinçon expliquent facilement tous ces achats déments de la part de la Bundeswehr, la Deutsche Marine et la Luftwaffe à peine les sous en poche. Un comportement classique pour toute personne ayant été durant toute sa vie à la recherche d’argent et ne sachant que faire une fois une forte somme en main.

“On voyait que c’était la première fois qu’il touchait de l’argent. Il a tout pris, même des F-35, c’est dire à quel point on se rend compte qu’il n’a pas l’habitude de gérer des grosses sommes.”

L’Armée française

A leurs décharges, ils ont été aussi fortement poussés à la dépense par tous les vendeurs et autre bonimenteur ayant posé leur stand à la sortie du Bundestag. De par les belles présentations et la moustache joliment taillée, ils ont su faire croire qu’avec de belles carrosseries, tous les ennemis leur tomberont dans les bras sans effort.

,

Vendredi portrait : le sous-officier originaire de Nice heureux de son affectation à Mutzig

20 mai 2022

Dans notre rubrique “Vendredi portrait”, nous tentons chaque semaine de vous faire découvrir une personne peu connue mais essentielle à la bonne marche de nos armées ou sortant du lot. Pour cette semaine, nous avons rencontré Claude E., sergent sortant de l’école de spécialité et ayant fait sa demande en sortie d’école à Mutzig.

Caporal Stratégique : Merci pour cette interview à peine sortie de votre amphi. Le choix de Mutzig n’a pas été difficile ?

Claude E. : J’ai travaillé dur pendant toute l’école de spécialité pour choisir ma place. Quand j’ai vu Mutzig et le 44ème RT, j’ai sauté sur l’occasion. Les majors télégraphistes disent tellement de bien de l’endroit et il y a même une prime de lait de 1€24 ! Assez étonnamment, l’autre personne à avoir choisi la place disponible était le dernier de la promo. Je ne m’explique pas cette distribution.

Caporal Stratégique : Ca ne sera pas trop dur de retrouver votre famille pour les week-ends ?

Claude E. : C’est relativement facile, il me suffit de prendre le train de 16h30 à Mutzig pour Strasbourg, rapide changement pour la Gare de l’Est à Paris où je devrais traverser la capitale pour aller à la Gare de Lyon pour le train de Marseille. Une fois à Marseille, il y a un TER qui me dépose directement à Nice. A peine 10h30 de voyage qui me permettent d’être à la maison dès samedi matin. De même, je prends le premier train dimanche afin d’être à 20h à Mutzig. 100€ tout juste avec le 25% militaire.

Caporal Stratégique : Avez-vous des passions que vous pourrez exercer là-bas ?

Claude E. : Oui, peut-être, c’est un peu de l’ordre de l’intime ma passion, mais… J’AIME SOUFFRIR. J’adore ça, la douleur peut être une source de plaisir. Vous croyez que je ne vais pas aimer à être loin de tout, perdu. Rester dans un bunker pour recevoir une vieille fréquence russe qui émet dans le vide depuis 1973 ! Mutzig est un concentré de douleur et je vais aimer y être.

,

Vendredi portrait : Hervé C. ornithologue reconverti dans l’observation des migrations militaires du week-end

20 mai 2022

Dans notre rubrique “Vendredi portrait”, nous tentons chaque semaine de vous faire découvrir une personne peu connue mais essentielle à la bonne marche de nos armées ou sortant du lot. Pour cette semaine, nous avons rencontré Hervé C., ornithologue qui s’est reconverti dans l’observation des militaires les week-ends, en particulier entre les gares de Paris.

Caporal Stratégique : Bonjour et merci de rencontrer aujourd’hui en plein week-end l’Ascension, cela doit être plus calme pour vous ?

Hervé C. : J’ai fait mes observations mercredi soir principalement, nous avons de grosses journées durant ce week-end. J’attends dimanche avec impatience pour voir les nuées retour, le ventre plein des repas de la maman ou du conjoint qu’ils vont digérer toute la semaine.

Caporal Stratégique : Avez-vous un spot d’observation favori ?

Hervé C. : Ce n’est un secret pour personne mais la Gare Montparnasse est le spot à connaître quand on veut voir des marins aller vers leur nidification. On voit les sacs Marine Nationale se rassembler avant de prendre le train, c’est profondément ancré dans leur tête. Je me souviens de ce jeune tapant aux portes d’un TGV pour descendre car par habitude, il a pris le train de Brest au lieu de Cherbourg.

Caporal Stratégique : Comment êtes-vous venu à ce métier ?

Hervé C. : J’ai commencé en 1995 quand je me suis rendu compte que la population des oiseaux chutait à cause des pollutions et de la chasse. J’avais pourtant choisi un moment délicat quand j’ai commencé avec la professionnalisation des armées. Terminé les grandes migrations des appelés mais il semble que ce soit profondément ancré en eux et malgré le faible nombre de militaires, nous avons de la matière en particulier aux gares parisiennes.

, ,

Economie de budget : les chevaux de la Garde Républicaine remplacés par une personne qui les suit avec une noix de coco

Malgré des déclarations enflammées par le gouvernement sur les budgets des Armées, force est de constater que les baisses continuent dans l’ensemble des domaines. C’est un aspect néanmoins plus visible du public qui est désormais touché par les économies demandées par Bercy.

A partir de la semaine prochaine, uniquement un seul escadron sur les trois à cheval qui composent le régiment de cavalerie de la Garde Républicaine sera équipé de chevaux. Les deux autres auront leur effectif scindé en deux avec l’avant de la troupe en tenue d’apparat et une section suivant avec des noix de coco qu’ils entrechoqueront entre eux lors des déplacements dans les rues parisiennes.

“On nous a fourni avec des noix de coco de basse qualité du Sri-Lanka mais notre industrie de Défense tente de créer des noix de coco en Lorraine pour pallier les fermetures d’usines.”

Patsy – 2ème escadron du régiment de cavalerie de la Garde Républicaine

Cette organisation nouvelle impactera aussi les autres unités du régiment avec le centre d’instruction qui travaillera plus souvent avec la fanfare de la cavalerie pour aider les jeunes à frapper les noix de coco dans le bon rythme.

, ,