Le Père Noël remplacera désormais le charbon par une affectation à Paris pour les militaires qui n’auront pas été sages

Samedi arrivera le réveillon de Noël, point d’orgue des fééries de cette fin d’année mouvementée une fois de plus. Moments de retrouvaille mais également le moment de faire le bilan auprès du Père Noël. Les prix du charbon et de l’énergie ayant fortement augmenté, le personnel militaire français aura le droit à un traitement particulier s’il s’est mal comporté durant l’année.

C’est ainsi que comme chaque année, les personnes ayant à se reprocher une infidélité en OPEX, la dénonciation d’un collègue n’ayant pas fait sa semaine base depuis longtemps ou de faux tests COVID positifs pour éviter une tournée Sentinelle recevront de la part du Père Noël leur affectation à Paris et en petite couronne.

“C’est vrai que j’ai fait pas mal de bêtises et n’aie pas fini tous mes plats. Mais je pensais passer à travers en ayant demandé une affectation à Creil pour me faire pardonner d’avance.”

Capitaine Maximilien Q. – Officier Armée de l’Air

Le sage homme saura évidemment doser selon la nature des méfaits. Il tentera d’être magnanime avec ceux ayant réussi à éviter un exercice de quelques jours sur le terrain et intraitable avec ceux ayant prétendu avoir versé leurs fonds au foyer de l’escadron. Ces derniers finissant le plus souvent 2 ans au CPCO.

,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *