Pour entraîner les militaires à ne rien faire, l’encadrement du SNU remplacera les patrouilles Sentinelle

Militaire patrouillant dans un aéroport pour l'opération Sentinelle

Selon le gouvernement, cette année sera l’ “année du lancement du SNU” et non 2021 qui devait pourtant être l’ “année du lancement du SNU”. L’État a choisi de ce fait de faire un transfert des effectifs de l’opération Sentinelle vers le SNU. Ce très utile Service National Universel, qui n’est pas la conscription, sera encadré par des militaires qui n’enseigneront pas le combat.

Actant la demande de la Cour des Comptes au vu du format actuel des armées, l’augmentation des effectifs n’ayant pas été jugée nécessaire, c’est un transfert de compétence qui est officialisé. Les troupes passeront désormais de ne rien faire à Sentinelle vers ne rien faire au SNU.

“la formation des patrouilles pour regarder dans le vide un groupe du SNU au lieu de la foule d’un lieu touristique est très concluante. Prouvant une nouvelle fois les capacités d’adaptations de nos armées.”

Colonel Baptiste F. – 2eme Régiment de Patrouille Sentinelle

La formation comprendra entre autres des cours de vocabulaire où “Reçu” sera remplacé par “OK” pour faire plus branché au dire du major en charge de la relation armée-jeunesse.

, ,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *