L’Organisation Internationale du Travail autorise à poser des congés pendant les opérations sur le front

C’est une avancée sociale importante pour les armées du monde entier qui vient d’être voté au sein de l’Organisation Internationale du Travail (IOT) basée à Genève aujourd’hui. Depuis aujourd’hui, l’IOT indique que les militaires peuvent poser leurs jours de congés en toutes circonstances même durant les opérations extérieures (OPEX).

Il n’est plus impossible désormais pour les militaires sur le terrain de pouvoir faire une pause pour visiter les sites touristiques les plus proches de sa base d’opérations ou d’aller au si typique village traversé il y a 300km où la pudeur des habitants cachaient la joie de voir passer les visiteurs armés.

“Si ça devient la règle, il est évident qu’il faut l’appliquer. Par chance, on doit passer par le réseau Intradef pour les poser. Déjà que l’on n’arrive pas à l’avoir correctement en état-major sur les théâtres d’opérations, on devrait être tranquille pour les soldats en base avancée sur le terrain.”

Capitaine Jean M. – Officier gentil quand il est de bonne humeur

Néanmoins, la spécificité du travail militaire est prise en compte et l’IOT recommande à ce que ces congés soient posés avec un minimum de 4 jours de préavis. Ceci afin de “ne pas déconvenir à la planification des opérations”.

, ,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.