Mauvais dans sa spécialité, l’unité s’en débarrasse en le faisant devenir instructeur

C’est une étrange tradition de la part des commandements d’unités dans depuis de nombreuses années que celle d’écarter les mauvais éléments en les envoyant devenir instructeur en école. Cette habitude partagée parmi les armes permet, grâce à une dithyrambique appréciation, de faire muter hors de l’opérationnel les éléments posant problème.

Aussi étrange que cela paraisse, les élèves en spécialités se retrouvent à côtoyer les volontaires pour transmettre le meilleur de leurs connaissances et comparer ainsi avec les pires membres de leurs spécialités. Peut-être un but de ces mutations ?

“Non, je ne pense pas que ce soit pour se débarrasser de moi. Ils se seraient dits sinon que dans 6 mois, c’est 30 personnes avec un niveau pire que le mien que je fais venir en unités.”

Major D. – Formateur analyste signal
, , , ,