Disparition des généraux pro-russes des plateaux TV français suite à leur mobilisation pour des lives au front

La mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine durant la matinée de 20 septembre 2022 n’en finit pas d’étonner par son ampleur. En plus du million de personnes en cours de mobilisation, l’ensemble des éléments au service de l’État russe dont les commentateurs et militaires français des plateaux télé ont reçu leur convocation pour rejoindre les centres de recrutement.

Malgré tout, les forces armées ont bien pris en compte la spécificité de ces personnes et elles se retrouveront à continuer leur métier. La seule différence étant qu’ils le feront à quelques kilomètres ou centaines de mètres de celle-ci selon la vitesse des attaques ukrainiennes. Ce qui ne semble pas les avoir empêchés de disparaitre dans la nature, instillant du doute sur leur engagement réel pour la cause qu’ils défendent.

“Je ne comprends pas, le matin, j’avais bien expliqué que tout se passait bien et que les Russes gagnaient du terrain sans dommage. Mais là, on nous donne l’ordre de mobilisation sans exception pour combler les pertes. Il faut saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme.”

Vincent M. – Général de bridage 2ème section

À l’instar des personnes mobilisées, ils auront une formation courte avant d’aller sur un front qu’ils prétendent connaitre. Celle-ci consistera à savoir continuer de sourire pendant les tirs de contrebatterie ukrainienne, appeler les soldats russes par deux prénoms différents pour donner l’impression d’un effectif présent double, manger les rations de combat périmé en 2015 sans penser aux restaurants parisiens…

, ,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.