Panique au commandement du 21e RIMa suite à l’absence d’incident durant le weekend

Vive inquiétude en ce dimanche soir dans l’équipe de permanence de la caserne Lococq où est stationné le 21e Régiment d’Infanterie de Marine (21e RIMA) alors que la fin du weekend approche. L’adjudant et le lieutenant présent à l’entrée se rendent compte que tout le monde se présente et aucun incident n’est à signaler.

Dans un souci d’assurer au moins une punition distribuée, un dernier tour est effectué parmi les appartements du personnel logeant en caserne mais aucun départ de feu ou même dégradation dans la laverie commune n’a été constaté. Un choc après avoir vérifié le samedi soir que toutes les voitures sorties ont bien eu un SAM qui a respecté l’interdiction de boire de l’alcool.

“On a même téléphoné à la gendarmerie pour savoir si un conducteur ivre en sortie de boite de nuit est passé sous le radar, mais rien. On se demande ce que va bien pouvoir faire le colonel du régiment et les chefs de compagnie de leur lundi matin.”

Ajudant Gérard M. – Semaine caserne

Alors que la fin du repos hebdomadaire approche, c’est avec effroi que toute l’équipe de permanence se rend compte qu’il n’y a aucune consigne dans les différents cahiers au cas où un weekend se passerait sans encombre. Le cas étant moins documenté que la posture à prévoir en cas d’attaque nucléaire.