Devenu pilote de chasse pour draguer les filles, il est muté à Luxeuil-Les-Bains

Témoignage – C’est un doux euphémisme que de parler de déception pour l’aspirant Sébastien G., récemment arrivé à Luxeuil-Les-Bains. Depuis son départ de la maison parentale, après 4 ans de formations assidues, il se retrouve à voler sur Mirage 2000-5 au sein du 1/2 Cigognes.

Bien que guidé par l’amour de l’air, ce pilote de chasse a trouvé sa première motivation dans les films et l’imaginaire collectif lui assurant des rencontres faciles avec la gent féminine. Suivant une discipline de fer durant toutes ces années, l’aspirant gardait cet objectif en tête pour l’après affectation en escadron.

Malheureusement, c’est avec amertume qu’il s’est rendu compte que Luxeuil-Les-Bains n’avait rien à envier à sa Creuse natale. Sa déception fût encore plus grande quand son aura passa après celui des apprentis agriculteurs venant en tracteurs et pouvait boire à l’ “Eden Parc”. Ces derniers risquant moins les contrôles des autorités locales en rentrant accompagné de leurs conquêtes du soir.

“Après, on a parfois des atterrissages à Nancy mais du coup, on se fait moquer et on retrouve des tags -Gendarmerie de l’Air- sur l’appareil une fois rentré à Luxeuil”

Aspirant Sébastien G.

Nous souhaitons bonne chance à ce jeune officier pour ses futures rencontres et espérons que sa progression lui permettra d’avoir la future affectation voulue. “Evoluer sur Rafale, c’est tout de suite une autre étape, et je garde tout espoir pour trouver des amours dans la mégalopole de St-Dizier”.

, ,