Erreur dans l’envoi d’obus d’artillerie offensifs en Ukraine par les États-Unis à la place des obus défensifs

Une erreur d’aiguillage entre containers s’est produite aujourd’hui sur la base du 62nd Airlift Wing dont les conséquences sont pour l’instant difficiles à évaluer. Alors que la livraison a été terminée, le commandement s’est rendu compte que le stock d’obus d’artillerie de 155mm promis à l’Ukraine avait été prélevé sur le stock de munitions offensif et non pas défensif.

Une fois les vérifications faites, le commandement de l’unité basé à Washington tenta de corriger le tir, sans succès à l’image de la balistique des munitions envoyées. Il ne reste plus qu’à voir quelle sera la capacité pour les forces ukrainiennes d’utiliser de manière défensive, ces obus.

“On avait écrit ‘viens me chercher’ sur les obus défensifs alors que là, il est marqué ‘on te l’apporte jusqu’à ton c..’ sur ceux envoyés. On espère qu’ils se montreront compréhensifs au point d’impact.”

Lieutenant-Colonel James F. – 62nd Airlift Wing

L’Allemagne n’a pas manqué de faire remarquer que limiter le soutien permet d’éviter de faire ce type d’erreur. L’ensemble de ses chars de bataille ayant reçu une configuration et des obus antichars défensifs.

, ,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *