Les États-Unis assurent que le F-35 n’est pas un gâchis d’argent et propose une version NFT de l’appareil

Chasseur F-35 vu en vol de face

Inquiets suite aux dépenses qu’entraine l’achat des F-35 comparé aux durées de vie des appareils les plus modernes dans le cas de la guerre russo-ukrainienne, les états commencent à se poser la question des flottes restreintes de chasseurs de 5e génération. Pour répondre à leurs craintes tant opérationnelle que financière, Lockeed-Martin a décidé de sortir des NFT de F-35 pour la moitié du prix de l’appareil physique.

En partenariat avec OpenSea, le constructeur du chasseur le plus moderne actuellement sur le marché propose d’acheter des NFT de l’appareil qui pourront soit être une copie certifiée dans le métavers, soit le NFT d’un avion américain qui sera gardé en sécurité sur le sol US.

“Au vu de la vitesse des destructions en combat actuel, si on met les liens NFT sur un site sécurisé, il y a moyen qu’il reste plus longtemps en activité avant de perdre toute valeur également.”

James D. Taiclet – Président de Lockeed-Martin

Le Pentagone espère que ces mesures seront à même d’apaiser les nombreux clients de l’appareil. L’ensemble des acteurs américains assurent en tout cas qu’il n’y aura pas de perdant, de leur côté.

,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *