Etat de choc : Le matériel temporaire était bien temporaire

Il ne vous a pas manqué

Suippes – Le choc et l’incompréhension demeurent au sein de la 2ème batterie de tir du 40ème Régiment d’Artillerie stationné au cœur de la Champagne après ce nouveau passage au magasin de l’unité. En cette fin d’hiver, le but final de la visite étant la distribution d’un sac à dos neuf pour remplacer celui remis de manière temporaire.

Il y a 3 mois, il a été demandé au personnel de remettre les quelques sacs à dos en bon état afin que toute la batterie soit équipée d’un même ancien modèle qui sera une dotation temporaire selon l’habillement du régiment. L’échange fait une fois dans le bon ordre, l’ensemble des troupes à commencer à améliorer sa besace “temporaire” comme il en est de coutume.

Il n’est pas sans dire que cet événement du début décembre était déjà loin dans les esprits de la troupe quand l’ordre est arrivé d’aller chercher les nouveaux sacs promis.

“J’ai d’abord cru à une punition de la part du capitaine qui allait nous faire chercher des cailloux avec nos sacs vides mais une fois arrivés au magasin, beaucoup ont dû recevoir l’explication plusieurs fois comme quoi il fallait rendre le sac temporaire pour en avoir un neuf et définitif”.

Sergent S. – 2ème batterie du 40ème RA

Un retour d’expérience a été demandé au sein de l’Etat-Major de la 2e brigade blindée sur ce qui semble être une avancée majeure et un bouleversement dans l’utilisation du matériel dit “temporaire”. Une certaine prudence est demandée au sein des troupes, particulièrement pour continuer à maintenir en bon état de fonctionnement les réchauds temporaires de la dotation 1974.

, ,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *