CID : Moment de gêne lors d’un point «Brouillard de guerre» par l’officier météo

Paris – Collège Interarmées de Défense – Un grand silence s’est posé sur la salle quand a commencé la présentation du Commandant S. Cet officier météo de son état n’a visiblement pas compris l’intitulé de l’exposé demandé par Joseph Henrotin, « Le brouillard de guerre dans une intervention sur le sol national ».

Malgré l’appui de cartes météo présentant une situation très favorable côté humidité au sud de la Loire et n’oubliant pas de parler de la Pointe du Cotentin. C’est en se retournant vers la salle et son professeur pour un trait d’humour sur l’absence de fond vert, que le doute s’est installé dans l’esprit du Commandant S.

Ce dernier ne sût que penser en voyant la mine dépitée du spécialiste dans la théorie stratégique mais rassuré néanmoins par les pouces levés des 2 officiers météo de la promotion provenant des autres armes.

« C’est vrai que je n’ai pas pris les dernières données de Météo France pour la présentation mais je n’ai pas oublié d’évoquer la Pointe du Cotentin, c’est obligatoire en météo, même pour du brouillard de guerre ».

Commandant S.

Joseph Henrotin a regretté l’absence d’évocation de l’île de Clipperton dans l’océan Pacifique mais va militer chaudement pour que son actuel élève puisse y prendre un long commandement.

, , ,