Après 27 intoxications alimentaires, la ration de combat sushis abandonnée

C’est une belle expérience tentée par le commissariat des armées pour être dans l’air du temps qui finit mal. Pour sortir des classiques rougail de saucisses, parmentier de canard ou pour l’actuel plus exotique riz cantonais, l’économat des armées a essayé de créer une ration de combat avec des sushis en plat principal.

Il semble que malgré les avertissements des cuisiniers, la réglementation et l’habitude de donner les R.C.I.R. (Ration de Combat Individuelle Réchauffable) à des dates proches de leur limite de consommation de 2 ans aient entrainé ces contaminations lors d’une sortie d’aguerrissement des troupes de marine du 2ème R.I.Ma d’Auvours.

“On a tous été hospitalisé une dizaine de jours mais le médecin nous a indiqué que la contamination a été telle que ça nous fait le rappel fièvre jaune et tétanos.”

Caporal-Chef Damien J. – 2ème R.I.Ma

Cet essai refroidira certainement les envies d’innovation des cuisiniers et reviendra aux 14 grands classiques des rations de combat où les soldats s’arrachent le populaire fromage fondu qui s’appelle “fromage”.

, ,

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.