Premiers essais d’envoi de naturopathes par les armées pour les soins aux combats

Le Service de Santé des Armées, conscient de l’intérêt de plus en plus fort du public pour les formes parallèles de soins, testera à partir d’octobre 2022 l’envoi de médecins alternatifs dans les hôpitaux de campagne.

L’expérimentation ne donnera pas lieu à un retour scientifique impossible selon les tenants de ces thérapeutiques naturelles. Néanmoins, pour s’assurer toutes les chances de leurs côtés, les médecins bios déployés ont choisi d’aligner les pierres de l’entrée des tentes médicalisées avec les esprits locaux pour permettre une meilleure intégration avec les âmes de soins du territoire où ils seront présents.

“Nous avons pris des personnes polyvalentes. Nous savons bien que la naturopathie ne suffit pas pour tout le spectre du combat. Nous embarquons aussi avec nous des gélules d’homéopathie -Obutax 60cc- pour traiter les blessures par éclats par exemple.”

Grégoire V. – Naturopathe de guerre

Une formation est également en cours pour les premiers soins au plus près des troupes avec des véhicules médicalisés comprenant un équipage composé d’un naturopathe, d’un homéopathe et d’un chamane sibérien afin de pouvoir couvrir l’ensemble du spectre des traitements nécessaires pour les soldats au contact de l’ennemi.

Auteur/autrice : Caporal Stratégique

Caporal Stratégique, je suis du plus grand effet dans les Armées. Je n'ai jamais dit du plus bel effet.

2 réflexions sur « Premiers essais d’envoi de naturopathes par les armées pour les soins aux combats »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.