Les moyens de la DGSE détournés pour découvrir les coins à champignons dans le monde

Initialement discret, un scandale prend de l’ampleur en provenance de la DGSE. Plusieurs membres de la Direction du Renseignement et de la Direction Technique ont mis ensemble leurs compétences pour cibler les meilleurs coins à champignons sur les différents territoires où se porte l’attention du service de renseignement extérieur.

Cette activité, découverte quand plusieurs agents, bien qu’interpellés près de sites de lancements de missiles nucléaires ou de camps d’entraînement de milices, ont avoué le but premier de leur présence. Les forces de sécurité ennemies n’ont pu que se plier à l’évidence une fois les paniers en osiers et les couteaux à champignons se sont révélés normaux.

“L’opération a réussi en particulier grâce à l’agent qui s’est fait une légende de commercial chez Ricard pouvant obtenir des prix sur les bouteilles. Ça a tellement bien marché qu’il va réutiliser cette couverture pour sa prochaine infiltration auprès de Daech.”

Bernard Emié – Directeur Général de la Sécurité Extérieure

La gêne est palpable à la Caserne Hubert Bonisseur De La Bath d’autant que le service de sécurité interne a remarqué qu’aucun des champignons rapportés n’a été partagé avec l’ensemble des autres services dans la nouvelle cantine. Un camouflet pour la direction qui désirait tant mettre en avant le travail interdirection.

,

La DGSE renomme son siège à la caserne Mortier en caserne Hubert Bonisseur de La Bath

Installée dans les casernes des Tourelles et Mortier depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l’actuelle Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) a décidé de changer le nom de son célèbre emplacement pour assurer encore plus son rayonnement.

Le nouveau nom est dorénavant la caserne Hubert Bonisseur de La Bath, ou ” Hub’ ” comme ont vite adopté désormais les agents travaillant sur place. Certainement un des représentants les plus emblématiques en provenance de ce temple de la discrétion.

“Ça reste une de nos représentations les plus réalistes, devant ‘Le Bureau des légendes’ mais derrière ‘Au service de la France. On s’en sort finalement bien comparé à la Garde Républicaine dont le bâtiment du chœur de chant a été renommé en Quartier Gregory Lemarchal.”

OT 1025 – DR/CT/N

Ce mouvement semble connaitre un certain succès et de nombreuses unités parmi les régiments d’infanterie. Beaucoup tentent de convaincre les États-majors de pouvoir rebaptiser leurs casernes actuellement aux noms de généraux de 1870 ou de 14-18 en Caserne Rambo.

,