Amnesty International regrette l’utilisation d’armes par les Ukrainiens contre l’armée russe

À la suite du rapport publié jeudi 4 aout 2022, Amnesty International recueille de vives critiques de la part de l’Ukraine et de ses alliés ainsi que de plusieurs équipes internes d’Amnesty à son plus grand étonnement alors qu’ils ont su se montrer neutre et se concentrer sur les lois.

Les vérifications selon les équipes ont été faites et des habitations étaient bien présentes aux alentours des soldats ukrainiens. Il a été remarqué aussi que des champs servant pour la culture du blé étaient également en nombre autour des soldats se battant dans les champs entrainant un risque de famine si des obus incendiaires russes tombent dans cette zone.

“Il faut voir la dissymétrie des forces, l’artillerie russe se contente de tirer avec des accidents quand elle touche une cible là où les Ukrainiens se forcent à être précis et d’atteindre les chars adverses.”

Agnès Callamard – Secrétaire générale d’Amnesty International

Malgré les excuses comprenant les meilleures formulations de “C’est sorti de son contexte” et “vous n’avez pas compris le raisonnement final”, Amnesty International espère récupérer de son prestige une fois qu’ils ne seront plus interdits et insultés en Russie comme cela est le cas depuis le 08/04/2022.

, ,